Nubah d'Andalusi

Nubah d'Andalusi est a genre trouvé dans l'Africain de nord Maghrib états de Le Maroc, L'Algérie, La Tunisie, et La Libye mais, comme le nom indique, d'origine espagnole. Le nom a remplacé l'utilisation plus ancienne de sawt et provient du musicien attendant derrière un curtian pour le dire qu'était son tour ou nawbah par sattar ou homme de rideau. (Touma 1996, p.68)

Le lyrique est chanté par le soloist ou à l'unisson par le choeur sont choisis du muwashshah ou zajal formes poétiques, étant en arabe classique et familier, respectivement. (ibid, p.70-71)

Le nubah d'Andalusi emploie un étiquette ' (semblable à maqam) par exécution, et inclut plusieurs morceaux instrumentaux et morceaux d'une matière prédominante vocaux accompagnés d'instrumentation. Ceux-ci diffèrent quant à mizan ou modèle rhythmique (wazn). (ibid, p.68)

Formellement tempo augmente tandis que awzan simplement dans chacune de cinq sections. Les sections sont présentées par les morceaux instrumentaux courts et changent selon la région, le nom indiquant l'awzan utilisé :

  • en Algérie : msaddar, btayhi, darj, insiraf, khlas
  • en Tunisie : btaybhi, barwal, darj, khafif, khatm
  • au Maroc : basit, wa-nisf de qayim, btayhi, darj, quddam

L'ensemble utilisé inclut ud, rabab ou rebec, non, boîte xither, tambourine, et tambour de gobelet, les joueurs dont servez également choeur. (ibid, p.70)

Source

  • Habib Hassan Touma (1996). La musique des Arabes, transport. Laurie Schwartz. Portland, L'Orégon : Pression d'Amadeus. ISBN 0931340888.
 

  > Français > en.wikipedia.org (Traduit par ordinateur dans le Français)