Traité De Bryan-Chamorro

Traité De Bryan-Chamorro a été signé en 1914 et ratifié dans 1916 pendant le métier des Etats-Unis de Le Nicaragua. De 1912 à 1925, les Etats-Unis ont commandé des affaires de Nicaragua par des présidents de partie conservatrice de marionnette Adolfo Diaz, Emiliano Chamorro, et Diego Manuel Chamorro. En échange des concessions politiques des présidents, les Etats-Unis ont fourni un besoin militaire de puissance de maintenir le gouvernement dans la puissance et d'imposer la volonté du gouvernement.

Par les limites du Traité de Bryan-Chamorro, les Etats-Unis ont acquis les droites à n'importe quel canal construit au Nicaragua dans la perpétuation, une option renouvelable de quatre-vingt-dix-neuf ans pour établir une base navale dans le Golfe de Fonseca, et un bail renouvelable de quatre-vingt-dix-neuf ans au grand et peu Îles De Maïs dans Des Caraïbes. Pour ces concessions, Le Nicaragua a reçu trois millions de dollars.

La plupart de trois millions de dollars étaient payées de nouveau à creditory étranger par les fonctionnaires des Etats-Unis responsable des affaires financières de Nicaragua.

Impact Prévu

À de diverses heures depuis Canal de Panama ouvert en 1914, l'itinéraire du Nicaragua a été reconsidéré. Sa construction raccourcirait la distance de l'eau entre New York et San Francisco par presque 800 kilomètres (500 milles). Le Traité de Bryan-Chamorro a gardé le Nicaragua de la concurrence le canal de Panama.

Impact Fortuit

La fourniture du Traité de Bryan-Chamorro accordant des droites aux Etats-Unis dans les îles de maïs a été contestée près Le Salvador et Le Costa Rica. Cour de Justice américaine centrale scie en faveur des deux pays. Les Etats-Unis ont ignoré la décision de la cour contribuant de manière significative à son effondrement deux ans après.

Références

  • Marcheur, Thomas W. (2003). Le Nicaragua : Vie dans l'ombre de l'aigle (4ème ED.). Pression De Westview. ISBN 0-8133-4033-0.
 

  > Français > en.wikipedia.org (Traduit par ordinateur dans le Français)