Culture du Maroc

Red & green in Berber Marrakech (Southern Morocco)
Rouge et vert dans Berber Marrakech (Maroc méridional)
Blue & white in Moorish Chefchaouen (Northern Morocco)
Bleu et blanc dans Chefchaouen maure (Maroc nordique)

Culture du Maroc - Le Maroc est un pays des groupes multi-ethniques avec des riches culture et civilisation. À travers Histoire marocaine, Le Maroc a accueilli beaucoup de personnes venant des les deux est (Berbers, Phéniciens, Carthaginois, Juifs et Arabes), Sud (Africains) et nord (Romans, Vandales, Amarre et juifs). Toutes ces civilisations devraient avoir un impact sur la structure sociale du Maroc. Il a conçu toutes les formes de croyance, de paganisme, Judaïsme, Christianisme à L'Islam.

Chaque région possède ses propres spécificités, contribution, ainsi, à la fabrication de la culture nationale et au civilisation legs. Le Maroc a placé parmi ses premières priorités la protection de son legs et la conservation de sa identité culturelle.

Éthniquement et culturelement parlant, Le Maroc de nos jours peut être considéré moins l'arabe parmi Arabe pays. La majeure partie de sa population est de Berber origines.

Table des matières

Faits et figures

Article principal : Démographie du Maroc

Les figures suivantes sont prises CIA du factbook [ 1 ].

  • Population: 29.891.708 (recensement de septembre 2004)
  • Groupes ethniques: Arabe-Berber 99.1%, autre 0.7%, 0.2% juif
  • Langues: L'arabe (fonctionnaire), Dialectes de Berber, Français souvent la langue des affaires, gouvernement, et diplomatie
  • Instruction: (définition : l'âge 15 et l'excédent peuvent lire et écrire) la population totale : 51.7% (mâle : 64.1%/ femelle : 39.4%) (est 2003.)
  • Système légal: basé sur la loi islamique et le système de loi civile français et espagnol ; examen juridique des actes législatifs dans la chambre constitutionnelle de la cour suprême

Ethnics et langues

Le Maroc est considéré un pays d'Arabe-Berber. Environ 40% reconnaissent a Berber identité, bien que beaucoup plus aient l'ascendance de Berber. Berbers sont identifiés principalement près langue mais également par les coutumes et la culture traditionnelles - telle que la musique et les danses distinctives. Berber n'est pas encore officiellement identifié au Maroc, bien que le Français (la langue coloniale) soit. Arabe demeure la langue officielle du Maroc et utilisée dans des activités socio-économiques et culturelles quotidiennes.

Linguistiquement, Berber appartient au Afro-Asiatique groupe, et a beaucoup de dialectes. Les trois dialectes principaux utilisés au Maroc sont Tachelhit, Tamazight et Tarifit. Collectivement, ceux langues de berber elles sont connues en tant que "chelha" en arabe.

Tachelhit (parfois connu sous le nom de "soussia" ou "chelha") est parlé dans sud-west Maroc, dans un secteur entre Sidi Ifni dans les sud, Agadir dans le nord et le Marrakech et le Draa/Vallées de Sous dans l'est. Tamazight est parlé dans l'atlas moyen, entre Taza, Khemisset, Azilal et Errachidia. Tarifit (ou Rifia) est parlé dans la région de Rif du Maroc nordique.

Des informations plus détaillées sur des langues de berber sont trouvées en cela article principal.

Bien que Berbers aient été par la suite convertis en L'Islam, leur pureté ethnique et linguistique est demeurée. Plus que des douzaine des associations Amazigh ont été créés en dernières années. des kiosques à journaux et les librairies dans toutes les villes principales sont remplis de nouveaux magazines d'Amazigh et d'autres publications qui fournissent les articles exceptionnels concernant la culture d'Amazigh (berber). La station RTM de TV possédée par état a commencé à brodcasting des bulletins d'informations dans les 3 langues de Berber depuis les mi années 90.

Habillement traditionnel

Moroccan Caftan or tk`chita
Caftan ou tk`chita marocain

La robe traditionnelle pour les hommes s'appelle djellaba; un long, desserrez, à capuchon vêtement avec de pleines douilles. Pour des occasions spéciales, les hommes portent également un chapeau rouge appelé tarbouche et refered la plupart du temps à As Fez. Presque tout l'usage d'hommes baboosh- ces poussoirs en cuir mous sans le talon, souvent en jaune. Beaucoup de femmes font aussi bien mais d'autres portent haut-gîté sandals, souvent en argent ou or tresse.

La distinction est les djellabas a a capot, a Kaftan n'a pas. Les djellabas des femmes sont la plupart du temps de couleurs lumineuses avec les modèles fleuris, piquer, ou perlant, tandis que les hommes portent des djellabas dans plus plat, couleurs neutres. Des femmes sont fortement attachées à leur "Marocain garde-robe", en dépit des coûts financiers impliqués. La production de tels vêtements est relativement cher, en tant que majeure partie du travail est fait à la main. En dépit des coûts impliqués la plupart des femmes achetez un minimum d'un nouveau kaftan ou "tk`chita" par an, normalement pour un spécial, événement social, comme un festival ou un a religieux mariage. De nos jours, c'est une règle non écrite que la robe marocaine est portée à de tels événements.

Cinéma

Cinéma Marocain

Le Maroc a connu le cinéma depuis 1897 par le pelliculage de "Le chevalier Marocain" (le chevalier marocain) près Louis Lumière. Entre ces moment et 1944, beaucoup de films étrangers ont été tirés au Maroc, particulièrement dans Ouarzazate secteur. Ce qui suit sont les dates principales dans le cinéma marocain :

  • 1944 : Établissement "du centre cinématographique marocain" (CCM/Le corps régissant). Les studios étaient ouverts dedans Rabat.
  • 1958 : Mohamed Ousfour crée le premier film marocain "maudit de Le fils" (le fils damné).
  • 1982 : Le premier festival national du cinéma est tenu dedans Rabat.
  • 1968 : Le premier festival méditerranéen de film est tenu dedans Tanger.

Le festival méditerranéen de film dans sa nouvelle version est tenu dedans Tetouan.

Films au Maroc

Beaucoup de directeurs étrangers ont été séduits par la beauté et la magie du Maroc. Ensuite Louis Lumière, il était temps pour Orson Welles pour filmer son "Othello". Le film a gagné D'Or de Palme prix dedans Festival De Film De Cannes. En 1955, Alfred Hitchcock dirigé L'Homme Qui A su Trop tandis que Maigre De David Laurent de l'Arabie dans 1962, (voyez Liste de films tirés au Maroc).

Liens externes


Culture de l'Afrique

L'Algérie - L'Angola - Le Bénin - Le Botswana - Burkina Faso - Le Burundi - Le Cameroun - Le Cap Vert - VOITURE - Le Tchad - Les Comores - D'Ivoire de Côte - Le Congo (Brazzaville) - Le Congo (Kinshasa) - Djibouti - L'Egypte - Guinée équatoriale - Eritrea - L'Ethiopie - Le Gabon - La Gambie - Guinée - La Guinée-Bissau - Le Ghana - Le Kenya - Le Lesotho - Le Libéria - La Libye - Le Madagascar - Le Malawi - Le Mali - La Mauritanie - Les îles Maurice - Le Maroc - La Mozambique - La Namibie - Le Niger - Le Nigéria - Le Rwanda - São Tomé et Príncipe - Le Sénégal - Les Seychelles - La Sierra Leone - La Somalie - L'Afrique du sud - Le Soudan - Le Souaziland - La Tanzanie - Le Togo - La Tunisie - L'Ouganda - La Zambie - Le Zimbabwe

 

  > Français > en.wikipedia.org (Traduit par ordinateur dans le Français)