Palissade d'Eureka

Palissade d'Eureka étaient les mineurs révolte dans 1854 dans Victoria, contre la surveillance de fonctionnaires or-exploitation région de Ballarat en raison de beaucoup de raisons, y compris les articles d'extraction fortement eus le prix indiqué et les dépenses d'un permis creusant. Il est souvent considéré comme étant un événement d'importance égale à Histoire australienne en tant que donner l' assaut à de la bastille était à Histoire française ou Bataille de l'Alamo au histoire des Etats-Unis, mais presque également souvent écarté comme événement de peu de conséquence à long terme. Bien que la révolte ait échoué, c'était un événement de ligne de partage dedans , et est souvent décrit de façon controversée comme "naissance d'Australien ".




Table des matières

Fond

L'Australien de Victoria, une région paisible et peu abondamment peuplée des fermiers et des herbagers, ont été déclarés séparé de Le Nouveau Pays de Gales Du sud sur 1 juillet, 1851. On a irrévocablement perturbé cette tranquilité qui la même année avec la découverte de la partie essentielle or champs tous à travers la colonie. Le résultat était un afflux rapide et massif de la fortune-chasse immigrés.

Les racines de la configuration de soulèvement de Palissade d'Eureka dans l'incapacité d'un gouvernement colonial de débutant de faire face à la nouvelle démographie de la colonie. D'être le corps administratif du "squattocracy"le gouvernement s'est soudainement trouvé non préparé pour prendre la charge d'une grande et indisciplinée population des itinerants. Sa réponse devait imposer un officieux loi martiale, imposé par l'"Commission à la hâte assemblée et quasi-militaire d'or."que plusieurs des mineurs nouveau-arrivés ont considéré les autorités victoriennes comme étroitement s'associe du"Anglaisles "autorités étaient le premier mauvais augure du conflit.

Dans peu de temps, l'or extérieur facile avait été épuisé, et de l'or pourrait être trouvé seulement en creusant pour le fil profond - les veines de l'or enterrées sous des mètres d'argile et de roche. Par 1854, les champs de Ballarat ont été occupés par 25.000 mineurs ou plus, la plupart du temps de L'Irlande, mais également de La Grande-Bretagne, d'autres parties de L'Europe, La Chine et L'Amérique du nord (beaucoup étaient venus en Australie du Précipitations d'or de la Californie). Les collines des milles autour ont été bientôt entièrement dénudées des arbres afin de fournir le bois de construction pour les puits profonds étant creusés - ambiant désastre dont le secteur a jamais entièrement récupéré.

L'autorité dans les camps a été tenue par le commissaire résident d'or, Robert Rede, et imposée par des militaires garnison. Le mécanisme principal du revenu de gouvernement était le "permis du mineur," un bail court de limite d'une "réclamation," des 3.parcelle de terrain du mètre 6 carré de terre. Les honoraires mensuels pour ce permis étaient de 30 shillings - des honoraires énormes pendant le temps - et étaient payables si n'importe quel or ait été trouvé réellement. Ceci a soulevé la colère des mineurs, de même que le "permis hebdomadaire chasse" où la police militaire recherchée et arrêtée n'importe qui manquant de la preuve d'un permis.

Gouverneur de monsieur de Victoria Charles Hotham

En Septembre 1854, incité principalement par des déficits de budget résultant principalement du coût de maintenir une armée privée, Gouverneur de Victoria, monsieur Charles Hotham, passé commande la fréquence des chasses à permis a grimpé jusqu'à deux fois par semaine. Avec événements de fermenter de dissidence ces et deux autres, a conduit les mineurs à la violence :

  • Le premier incident était l'arrestation arbitraire de parler estropié et non-Anglais Arménien, à tort chargé d'assaillir un officier. Ceci a irrité les mineurs pour deux raisons. D'abord on l'a vu As racial victimisation (cependant non exprimée en de tels termes 20th-century). Ce seul n'aurait pas probablement été assez pour motiver les mineurs (non renommés pour leur tolérance raciale), mais ils ont identifié avec l'Arménien en tant que camarade "bêcheur," un terme employé par les mineurs pour décrire leur manque de privilège. D'une manière primordiale, l'homme arrêté était également l'domestique de a Catholique prêtre, le père Smyth, et ceci ont été interprétés comme affront religieux par le grand Catholique Irlandais composant de la population de mineur, qui a déjà tenu des ressentiments profonds contre pour l'oppression religieuse et économique.
  • Le deuxième incident était acquittement de auberge propriétaire James Bentley, qui avait été chargé du meurtre d'un mineur, James Scobie. En début octobre, une foule fâchée, interprétant l'acquittement comme injuste, a brûlé l'hôtel de Bentley à la terre.

Protestations, chartisme et la ligue de réforme de Ballarat

Civil et non-violent les protestations ont commencé à accroître en raison de ces derniers des injustices perçues :

  • Mardi, 17 octobre, 1854: À la tache où James Scobie a été tué 5.000-10.000 bêcheurs recueillis pour protester l'acquittement du suspect principal, James Bentley, le propriétaire de l'hôtel d'Eureka. Bentley s'est sauvé pendant sa vie pendant que l'hôtel était brûlé vers le bas.
  • Dimanche, 22 octobre, 1854: Les catholiques de Ballarat se sont réunis pour protester le traitement de l'domestique de Smyth de père.
  • Lundi, 23 octobre, 1854: Une réunion de masse pour protester l'arrestation sélective de McIntyre et de Fletcher pour brûler en bas de l'hôtel d'Eureka de Bentley a attiré 10.000 mineurs et défenseurs. On l'a décidé à la forme a La Bonne Société Du Bêcheur, pour maintenir leurs droites.
  • Mardi, 1 novembre, 1854: 3000 bêcheurs se sont réunis de nouveau à la colline de boulangerie. Ils ont été adressés par Kennedy, Holyoake, noir et Ross. Les bêcheurs ont été encore exaspérés par l'arrestation d'encore sept de leur nombre, pour la brûlure vers le bas de l'hôtel d'Eureka.
  • Samedi, 11 novembre, 1854: Une foule estimée à plus de 10.000 mineurs s'est réunie à la colline de boulangerie, directement vis-à-vis du campement de gouvernement. Lors de cette réunion "Ligue De Réforme De Ballarat"a été créé, sous la présidence de Chartist J.B. Humffray. Plusieurs autre des chefs de ligue de réforme comprenant Thomas Kennedy et Henry Holyoake avait été impliqué du Mouvement de Chartist en Angleterre. Plusieurs des mineurs ont eu après la participation dans le mouvement de Chartist et les bouleversements sociaux dedans L'Angleterre, L'Irlande et L'Europe pendant 1840s.

La ligue de réforme de Ballarat a employé les Anglais Chartist les principes du mouvement pour fixer leurs objectifs. La réunion passée une résolution "que c'est le droit inaliénable de chaque citoyen d'avoir une voix en le faisant aux lois est invité à obéir que l'imposition sans représentation est tyrannie". La réunion a également décidé de la faire cécession de Grande-Bretagne si la situation ne s'améliorait pas.

demandes de la ligue de réforme de Ballarat entouré :

  • Suffrage de virilité (la droite pour que tous les hommes votent)
  • Abolition des qualifications de propriété pour des parlementaires
  • Paiement des parlementaires
  • Vote par le vote
  • Les parlements courts de limite
  • Zones électorales égales
  • Abolition des permis de bêcheurs et de magasiniers
  • réforme de l'administration des gisements d'or
  • révision des lois concernant la terre de couronne.

Tout au long des semaines suivantes, la ligue a cherché à être en pourparlers avec commissaire Rede et Le Gouverneur Hotham, sur les sujets spécifiques concernant Bentley et les hommes étant essayés pour la brûlure de l'hôtel d'Eureka, et sur les questions plus larges de l'abolition du permis, le suffrage universel et la représentation démocratique des gisements d'or, et le congédiement de la Commission d'or.

La réponse de commissaire Rede's à ces derniers conteste était peut-être malade-jugée, mais provenu son fond militaire et a été attribuée par beaucoup d'historiens (le plus notamment Équiper Clark) à sa croyance dans sa droite d'exercer l'excédent d'autorité l'"cohue."plutôt qu'entendez les réclamations, Rede a augmenté la présence de police dans les domaines d'or et a rassemblé des renforts de Melbourne.

Lundi Novembre 27 1854 une délégation de la ligue de réforme de Ballarat : John Humfrey, noir de George et Thomas Kennedy ; réuni avec Le Gouverneur Hotham. Ils ont essayé de négocier le dégagement des mineurs arrêtés après que l'attaque sur l'hôtel d'Eureka, et présents les demandes du suffrage universel aussi bien que l'abolition des permis de mineurs et de magasiniers. La seule concession Hotham était disposée à faire était un représentant du bêcheur élu au Conseil législatif. La délégation a rejeté ceci, et est revenue à vide de Ballarat remis.

Les résultats de la réunion avec Le Gouverneur Hotham ont été faits un rapport à une réunion d'environ 12.000 'bêcheurs novembre 29 à la colline de boulangerie. Une confrontation a semblé inévitable.

Escalade

Une récompense de 400 livres a été publiée pour Peter Lalor et noir de George.

Sur 28 novembre, les renforts marchant de Melbourne ont été attaqués par une foule. Un nombre ont été blessés et un garçon de batteur a été tué prétendument. Lors d'une réunion le jour suivant (29 novembre) la ligue de réforme a transmis par relais aux mineurs son manque de réaliser n'importe quel succès dans les négociations avec les autorités. Les mineurs résolus pour résister ouvrir aux autorités et pour brûler les permis détestés.

Le plus notamment Drapeau D'Eureka, un drapeau bleu conçu par a , "capitaine" Henry Ross, et roulement rien mais , a été volé pendant la première fois (enregistrée). Comme geste de défit, il a délibérément exclu les Anglais Drapeau Des Syndicats, qui apparaît sur le fonctionnaire drapeau de l'Australie. Ce drapeau est maintenant logé au Ballarat Galerie D'Art Fine.

Rede a répondu en commandant un grand contingent de police conduire une recherche de permis dessus 30 novembre. Bien que huit délinquants aient été arrêtés, la plupart des ressources militaires disponibles ont dû être appelées pour dégager les officiers frappants de la foule fâchée qui s'était réunie.

Cette incursion a incité une panne dans la conduite de la ligue de réforme, et dans la marée de montée de la colère et du ressentiment parmi les mineurs un chef plus militant, Peter Lalor, a pris la commande. De mode rapide une structure militaire a été assemblée. Des brigades ont été formées et des capitaines ont été nommés. Des permis ont été brûlés, le drapeau rebelle d'"Eureka" unfurled et des serments de l'allégeance ont été jurés. Un campement à l'appartement d'Eureka a été installé et par vendredi, 1 décembre, une palissade avait été construite à la hâte du bois de construction et des chariots retournés. Les mineurs se sont voués à se défendre des chasses et du harcèlement à permis par les autorités.

Bien que le terrain ait été préparé pour un enclenchement militaire, Rede n'a fait rien, et en conséquence la passion et la véhémence de plusieurs des mineurs se sont fanées. Par tard dedans la soirée de samedi, 2 décembre, un certain nombre de mineurs étaient revenus à leurs camps personnels et poursuivaient avec les affaires du mien ou samedi de nuit traditionnelle faisant la bringue. Un petit contingent de deux ou trois cents mineurs est demeuré à la palissade. Les espions ont rapporté qu'il y avait seulement 150 hommes dans la palissade.

Bataille

L'inaction de Rede jusqu'ici n'a pas reflété sa intention vraie, et à 3 avoir lieu dimanche, 3 décembre, 1854, une partie de 276 polices et personnel militaire sous la commande de capitaine J.W. Thomas a approché la Palissade d'Eureka et une bataille s'est ensuivie.

The attack by forces of the British Army and both foot and mounted Ballarat police was short and deadly.
L'attaque par des forces de l'armée britannique et pied et police montée de Ballarat était courte et mortelle.
Carte de la palissade

Il n'y a aucun accord quant auquel le côté a mis le feu d'abord, mais à ce qu'était clair était que la bataille était féroce, dossier, et terriblement recto. L'armée délabrée des mineurs a été désespérément excellée par un régiment militaire et a été rapidement conduite. Selon le rapport de Lalor, quatorze mineurs (la plupart du temps irlandais) morts à l'intérieur de la palissade et des huit additionnels sont morts plus tard des dommages qu'ils ont soutenus. Une douzaine plus encore ont été blessées mais récupérées. Parmi les soldats et la police militaire, les disques indiquent que six ont été tués, y compris un capitaine Wise. Beaucoup de mineurs sauvés, et un nombre substantiel de survivants ont été arrêtés. Loi martiale a été imposé, et toute la résistance armée s'est effondrée. Lalor a été enroulé dans son bras droit qui plus tard a été amputé.

Conséquence

A memorial stone.
Une pierre commémorative.

Pendant quelques semaines il s'est avéré que statu quo avait été reconstitué, et Rede a régné les camps avec un poing de fer. Cependant, dedans Melbourne, et à un moindre degré Sydney, il y avait de tollé public énorme au-dessus des actions militaires. Les journaux l'ont caractérisé comme abus brutal de la force dans une situation provoquée par les actions des fonctionnaires de gouvernement en premier lieu, et la condamnation publique est devenue insurmontable. Treize mineurs ont été jugés pour trahison tôt dedans 1855 sous les auspices de la justice en chef victorienne Redmond Barry, mais tous ont été rapidement acquittés à la grande acclamation publique. Rede lui-même a été tranquillement enlevé des camps et attribué à nouveau dans une position insignifiante dans Victoria rural.

Une Commission d'enquête dans l'affaire a été organisée, et la blessait dans son évaluation de tous les aspects de l'administration des gisements d'or, et en particulier l'affaire de Palissade d'Eureka. Les permis d'or ont été supprimés, et remplacés par le permis d'un mineur annuel peu coûteux et des honoraires d'exportation basés sur la valeur de l'or. Les surveillants d'extraction ont remplacé les commissaires d'or, et des nombres de police ont été coupés rigoureusement. Le Conseil législatif a été augmenté pour permettre la représentation aux goldfields principaux et Peter Lalor et John Basson Humffray ont été élus pour Ballarat. Quelques ans après Lalor a été élu haut-parleur de Assemblée législative de Victoria.

Au cours des trente années à venir, la pression que l'intérêt pour les événements qui ont eu lieu à la Palissade d'Eureka a diminuée, mais Eureka a été maintenue vivante aux feux de camp et dans les publications. Aussi bien, les figures principales telles que Lalor et le Humfrey étaient toujours autour et dans de l'oeil public. Eureka n'avait pas été oublié - on s'est aisément rappelé et a été volé l'au-dessus du Barcaldine camp de grève de haveuses dans la grève 1891 de la haveuse du Queensland et dans la poésie de Henry Lawson.

Dans 1889 Les hommes d'affaires de Melbourne ont employé l'Américain renommé cyclorama artiste Thaddeus Gallois qui teamed vers le haut avec l'artiste local Izett Watson pour peindre pieds un 1000sq de toile de la Palissade d'Eureka qui a été enroulée autour d'une structure en bois. Quand il s'est ouvert à Melbourne c'était un coup instantané. L'Âge rapporté en 1891 il a eu les moyens une occasion très bonne pour que les personnes voient ce qu'avoir été il pourrait comme chez Eureka. L'Australasian réclamé que l'au courant de beaucoup de personne des incidents représentés, pouvaient témoigner à la fidélité de la scène peinte. Les habitants de Melbourne assemblés au cyclorama, payé vers le haut et ont eu leur photo prise avant elle. Il a été par la suite démantelé et disparu de la vue.

Puisque les matières employées pour construire la palissade ont été rapidement enlevées pour être employées pour les mines et le secteur entier lui-même a été tellement intensivement travaillé qui le paysage original était méconnaissable, l'endroit exact de la palissade était voie rapidement perdue de. Cependant l'événement lui-même retourné à la conscience nationale et est devenu un cri de rassemblement comme appel pour la fédération et la nationalité s'est accélérée dans 1890s.

La Palissade d'Eureka (ou plus exactement, la force d'entraînement de l'opinion publique que suivi) a été caractérisée comme "naissance de démocratie" dans l'Australie. Sa signification réelle est incertaine ; elle a été différemment mythologised par les groupes d'intérêt particuliers comme révolte des hommes libres contre la tyrannie impériale, d'entreprise libre indépendante contre l'imposition onéreuse, de travail contre une classe régnante privilégiée, ou comme expression de multiculturel républicanisme, et ainsi de suite. L'affaire continue à soulever des echos dans la politique australienne à aujourd'hui, et de temps en temps un un groupe ou des appels différents pour le drapeau australien existant d'être remplacé par le drapeau d'Eureka.

La Palissade d'Eureka était certainement la rébellion la plus en avant dans l'histoire de l'Australie et, selon la façon dont on définit rébellion, peut être considéré comme le seul un tel événement. (mais voyez également Rébellion De Rhum.) la signification de la rébellion, cependant, demeure discutable. Quelques historiens croient que la proéminence incontestable de l'événement dans le disque de public est survenue parce que l'histoire australienne n'inclut pas une phase armée importante de rébellion équivalente au , Guerre Civile Anglaise, ou Guerre américaine de l'indépendance: en conséquence (selon cette vue) l'histoire d'Eureka tend à être bien gonflée au delà de sa vraie signification. D'autres, cependant, maintiennent qu'eureka était un événement séminal et qu'il a marqué un changement important au cours de l'histoire australienne. Les restes de discussion actifs et peuvent jaillir restent pour long pendant qu'on se rappelle Eureka.

Voyez également

Références

  • L'Encyclopédie D'Eureka, Justin Corfield, Dorothy Wickham, Clare Gervasani, Services D'Héritage De Ballarat, (2004), ISBN 1876478616
 

  > Français > en.wikipedia.org (Traduit par ordinateur dans le Français)