Fakelore

Fakelore est inauthentic, manufacturé folklore ce qui est créé dans l'espoir qu'on l'acceptera comme véritable etou légitime. La limite a été inventée en 1950 par folkloriste Richard Dorson pour décrire le matériel aimez Paul Bunyan contes. Bien qu'ils aient été lancés sur le marché comme histoires de feu de camp que les enregistreurs ont passées vers le bas, ils ont été créés par les auteurs professionnels dans l'utilisation d'une compagnie de bois de charpente [ 1 ].

Mythes urbains s'appellent parfois le fakelore, bien que l''article truqué 'soit ici pris comme une référence à l'unreality des événements a décrit et pas à une intention pour fabriquer.

Table des matières

Fakelore Historique

  • Une histoire commune attribuée à un jeune George Washington généralement est maintenant reconnu comme fakelore. On dit que Washington réduit un cerisier, alors admis à l'acte, énoncé, "je ne peux pas dire un mensonge."ceci est encore enseigné dans beaucoup d'écoles américaines en dépit de long consensus parmi des historiens que le conte est fakelore censé pour instiller patriotisme et bon comportement chez les enfants.
  • Là existe une réclamation qui la limite abusive fagot pour a homosexuel l'homme dérive des victimes homosexuelles des burnings de recherche étant baptisés du nom des fagots du bois empilés sous eux. Tandis que des homosexuels étaient brûlés par la recherche et les victimes à ce moment-là ont été parfois mentionnés comme les 'fagots 'là ne sont aucun exemple connu de la limite étant appliquée exclusivement aux homosexuels avant le début du 20ème siècle. L'origine des restes américains de limite d'argot contestée avec des dérivations possibles de la brûlure mentionnée ci-dessus, 'fagot 'comme une limite pour une femme acariâtre ou underclassmen requis pour courir des courses pour morphing aîné dans une référence aux homosexuels, et plusieurs autres théories improuvées. [ 2 ].

Fakelore chrétien

Christianisme a également été sujet à de divers contes pareillement construits, particulièrement pendant des périodes de conflit religieux. Quelques exemples de fakelore chrétien incluent :

  • Pâques a ses détracteurs en dedans Christianisme. La majorité du fakelore chrétien concernant Pâques associe incorrectement les vacances au Babylonien déesse Ishtar, basé sur un similiarity superficiel entre son nom et les vacances. Ce fakelore réclame que Pâques a été choisie au printemps pour coïncider avec une célébration païenne de fertilité et attribue toutes les coutumes de Pâques à cette célébration. Dans les pays où les célébrations de Pâques ont commencé ( Levant et Méditerranéen pays), les vacances ne sont pas connues en tant que "Pâques". Au lieu de cela, il est connu par une certaine variante du mot "Pascha" (Pâque). La pâque juive est également un festival de ressort, et la célébration de Pâques au printemps est une suite de la coutume juive plus ancienne.
  • Alexandre Hislop's Les Deux Babylons, de quelles constructions un argument raffiné a basé sur les dix-neuvième interprétations de siècle mythologie classique pour démontrer cela Nimrod et Semiramis étaient les prototypes et les fondateurs de chaque mythologie de non-Chrétien. Hislop a souhaité montrer, d'abord, que chaque religion autre que Protestant Le christianisme était attribuable à un diabolique conspiration; en second lieu, pour essayer de réconcilier la diversité connue des mythes humains et des religions païennes avec creationist compte de tôt monotheism et deux ancêtres humains qui a connu Dieu qui les a faites ; et d'une manière primordiale, pour critiquer Église Catholique en réclamant cela son La masse, son saints, et vénération du Vierge Mary Bénie a perpétué les rites de Nimrod et de Semiramis.
  • Semblable anti-sémitisme-catholic des fictions ont été produites pendant dix-neuvième siècle, y compris Révélations terribles du couvent de Hôtel-Dieu par Moine De Maria, et Charles Chiniquy's 50 ans dans l'église de Rome.
  • Le catholicisme romain n'a pas été immunisé contre la construction du fakelore. Dans 1969, calendrier liturgique de l'église catholique a été mis à jour. Dans cette révision, beaucoup de saints bien connus ont été lâchés de la liste de saints supportés pour la vénération par l'église catholique, et les jours de leur saint ont rétrogradé "des observances purement locales,"parce qu'il n'y avait aucune évidence persuasive qu'ils avaient jamais existé. Parmi les saints s'est laissé tomber dans cette réforme étaient la populaire comme Catherine d'Alexandrie, Margaret d'Antioch, Christopher, et George.
  • La vénération de reliques a provoqué beaucoup de frais qui au moins pour de premiers saints, plusieurs des reliques étaient inauthentic. L'authenticité de plusieurs de ces reliques, et la tendance de se déplacer, et égalisez pour se casser vers le haut et distribuer les corps de venerated des personnes, a provoqué beaucoup de polémique ; quelques saints populaires font prétendre les pièces de corps doubles être dans différents endroits.
  • Apocryphe La littérature chrétienne existe qui prétend remplir lacunes dedans perçues de canonique Evangiles avec les additions pieuses. Certains de ces textes, comme Evangile d'petite enfance de Thomas, dépeignez Jésus en tant que modèles d'animation d'argile de oiseaux; ou amis de massacre dans un ajustement de piqué et puis de les rétablir, ou personnes de massacre qui l'ont accidentellement touché - toutes les vanités dignes de a Raie Bradbury histoire.

Neopagan Fakelore

neopagan le mouvement a vu plusieurs exemples de fakelore :

  • Un exemple de fakelore neopagan est le compte de la façon dont danse carrée résulté d'une imposition de Puritain valeurs répressives sur sorcières'danse de cercle. Ceci sert l'à deux fins de caractériser les puritains de "places" censorious et tristes tout en perpétuant l'idée que les traditions des sorcières pouvaient survivre sous différentes apparences.
  • Ces dernières années, les couleurs rouges et blanches familières de Le Père noël ont été incorrectement attribués à Coca-Cola, ce qui a popularisé l'image plutôt que de la créer [ 3 ]. Le fakelore de Neopagan attribue ces couleurs 'sang sur la neige 'ou à un allégué shamanic pratiquez dans quel renne serait pelé et leur peau a été portée à l'intérieur dehors, de ce fait créant un vêtement rouge avec les franges blanches. Une émission neopagan de monologue sur la radio, Le Mendip Shaman, a popularisé cette croyance [ 4 ]. Comme la Santa rouge et blanche caractéristique a seulement évolué dans les années 20, attribuer ces couleurs aux shamans pelant le renne est clairement imprécis.
  • Le nom Eostre est parfois de manière erronée tenu pour l'origine du mot oestrogène, peut-être suivant une association obstinée des oeufs de pâques avec les cellules humaines d'oeufs. Dans la réalité, la limite est connue avec certitude à dériver des 'oistros grecs, à l'origine signifiant le 'taon 'mais se transformant en une description du désir frénétique (cf. La République De Platon, "...conduit et dessiné par le taon du désir...").
  • Un des mythes qui lie Eostre au Lapin De Pâques pourrait illustrer comment un certain fakelore neopagan fonctionne vers l'arrière d'une origine présumée. Il y a peu d'évidence historique d'une déesse appelée 'Eostre 'ou 'Ostara ', mais Bede vénérable certifié à son culte passé et Jakob Grimm a prétendu avoir fondé l'évidence d'elle dans des traditions allemandes. Un mythe dans lequel elle transforme son oiseau d'animal de compagnie en lapin qui pond alors des oeufs pour des enfants est de l'ascendance incertaine, mais a été rapporté depuis au moins 1990 (interdiction Breathnach de Sarah, 'suggestions nostalgiques pour recréer les célébrations de famille et les passe-temps saisonniers de la maison victorienne '). Certains ont suggéré que ce mythe et des autres où Eostre a été décrit en tant qu'ayant la tête d'un lièvre, quoiqu'il n'y ait aucune image des déité animal-dirigées dedans Anglo-Saxon art, ont été inventés récemment et ont circulé parmi des neopagans comme 'vraie origine 'de Pâques.

Voyez également

  • Mythologie chrétienne
  • Étymologie folklorique
 

  > Français > en.wikipedia.org (Traduit par ordinateur dans le Français)