Kitty Genovese

Kitty Genovese, picture from the New York Times article "Thirty-Eight Who Saw Murder Didn't Call the Police" .
Kitty Genovese, l'image de New York chronomètre l'article "Thirty-Eight qui a vu le meurtre n'a pas appelé la police".

Catherine Genovese (1935 - Mars 13, 1964), généralement connu As Kitty Genovese, était a New York City femme qui a été poignardée à la mort près de sa maison dans Jardins De Kew section de Reines, New York. Les circonstances d'elle meurtre et l'action apparente (ou inaction) de ses voisins étaient sensationalized par un article de journal ont édité deux semaines plus tard et ont incité la recherche sur psychologique phénomène qui est devenu notoire en tant que effet de spectateur ou Syndrome de Genovese.

Voyez également courage civil.

Table des matières

La victime

Genovese a été soutenu dedans New York City, le plus vieux de cinq enfants. Après que sa mère ait été témoin d'un meurtre dans la ville, la famille a choisi de se déplacer à Le Connecticut. Genovese, cependant, 19 alors, a choisi de rester dans la ville ; elle a par la suite pris un travail en tant que directeur de barre et a vécu dans a Reines appartement avec sa petite amieassocié, Mary Ann Zielonko.

L'attaque

Genovese avait conduit à la maison en matin tôt de Mars 13, 1964. Arrivée à la maison à environ 3:15 a.m. et stationnement environ 100 pieds (30 m) de la porte de son appartement, elle a été approchée par un homme afro-américain appelé Winston Moseley. Genovese a pu avoir changé la direction vers police voisine boîte d'appel, mais Moseley l'a rattrapée et l'a poignardée. Quand Genovese a crié dehors, elle des cris ont été entendues par plusieurs voisins mais une nuit froide avec les fenêtres a clôturé seulement quelques unes d'elles a identifié le bruit comme cri pour l'aide. Quand un des voisins a crié à l'attaquant, Moseley a fonctionné loin, et Genovese a fait sa manière vers son propre appartement autour de l'extrémité du bâtiment. Elle a été sérieusement blessée mais maintenant hors de la vue de ces peu qui ont pu avoir eu la raison de la croire avait besoin d'aide.

D'autres témoins ont observé Moseley pour entrer dans sa voiture et pour conduire loin, pour renvoyer seulement cinq minutes plus tard. Il a systématiquement recherché le complexe d'appartement, après la traînée du sang à Genovese, qui se trouvait, à peine conscient, dans un vestibule au fond du bâtiment. Hors de la vue de la rue et de ceux qui ont pu avoir entendu ou vus n'importe quel signe de l'attaque originale, il a procédé la violer, volez-la, et assassinez-finalement la. L'attaque entière avait duré (quoique par intermittence) approximativement une demi-heure.

Quelques minutes après l'attaque finale un témoin, Karl Ross, a appelé la police. (il a pu ne pas avoir été le premier à appeler, mais les disques de tous les rappels sont peu clairs et n'ont pas été certainement accordés une priorité élevée par la police). La police et le personnel médical sont arrivés dans des minutes de l'appel de Ross ; Genovese a été emporté en l'ambulance et est mort en route à l'hôpital. La recherche postérieure a indiqué qu'au moins 38 individus tout près avaient entendu ou les parties observées de l'attaque, bien qu'aucun ne pourrait avoir vu ou se rendu compte de l'incident entier. Beaucoup ignoraient entièrement qu'un assaut ou un homicide ait été en marche ; une certaine pensée que ce qu'elles ont vu ou ont entendu était la querelle ou un groupe d'un amoureux d'amis laissant l'extérieur de barre que Moseley a approché la première fois Genovese.

Le malfaiteur

Winston Moseley, un opérateur de machine commerciale, plus tard a été appréhendé en liaison avec un autre crime ; il a admis non seulement au meurtre de Kitty Genovese, mais à deux autres meurtres aussi bien, les deux assauts sexuels impliquants. Les examens psychiatriques suivants ont suggéré que Moseley ait été a nécrophile. Il a été condamné du meurtre et condamné à la mort, ce qui plus tard a été permuté à la vie en prison. Dans 1968, pendant un voyage à a Buffalo, New York hôpital pour la chirurgie, il a maîtrisé une garde et a pris cinq otages, assualting sexuellement l'un d'entre eux, avant qu'il ait été repris. En date de 2004, il était encore vivant et en prison.

La réaction

L'histoire du meurtre de Genovese est devenue une parabole presque-instantanée au sujet de la cruauté supposée, ou au moins apathie à d'autres situation difficile, de New York City ou de l'Amérique urbaine en général. Beaucoup de cet encadrer de l'événement est venue dans la réaction à l' article investigateur dans Temps De New York écrit par le journaliste Martin Gansberg et édité dessus Mars 27, deux semaines après le meurtre. L'alésage d'article le titre ravi, "Thirty-Eight qui a vu le meurtre n'a pas appelé la police"; la vue publique de l'histoire s'est cristallisée autour d'une citation de la dernière ligne de l'article, pris d'un voisin 70-year-old non identifié : "je n'ai pas voulu devenir impliqué".

Tandis que les voisins de Genovese étaient diffamés par l'article, dans la vérité l'idée d'"38 spectateurs qui n'ont fait rien" est une conception fallacieuse. L'article commence :

Pour plus que le thirty-eight d'une demi-heure respectable, les citoyens respectueux des lois dans les reines ont observé un tueur égrapper et poignarder une femme dans trois attaques séparées dans des jardins de Kew.

Ce fil est dramatique et réellement imprécis. Aucun des témoins n'a observé les attaques dans leur intégralité. En raison de la disposition du complexe et du fait que chaque attaque a eu lieu dans un endroit différent pendant que Genovese essayait de se sauver son attaquant, il aurait été physiquement impossible que un témoin voie l'attaque entière. Le plus seulement parties entendues de l'incident sans réaliser son sérieux, quelque scie seulement petites parties de l'assaut initial, et témoin n'a pas directement vu le viol et l'attaque finals dans un vestibule extérieur qui a eu comme conséquence la mort de Genovese.

Néanmoins, l'attention de médias au meurtre de Genovese a mené à la réforme du NYPD'téléphone de s rapportant le système ; le système en place au meurtre était souvent les individus inefficaces et dirigés au département incorrect. L'assurance de pression mélodramatique a également mené à la recherche sérieuse sur effet de spectateur par des psychologues d'universitaire. En outre, quelques communautés ont organisé montre de voisinage programmes et l'équivalent pour des immeubles pour aider des personnes dans la détresse.

À ce jour l'histoire de Kitty Genovese demeure un point de rassemblement pour des avocats de conscience de art de l'auto-portrait-defense.

Réaction artistique

Chanteur folklorique Phil Ochs fait référence le meurtre de Genovese dans les premières lignes de sa chanson, "en dehors d'un petit cercle des amis."

Dans acclamé livre comique série, Gardiens, Walter Kovacs a cru que Kitty Genovese était la femme qui a au commencement commandé la robe avec les liquides symétriques de décalage distinctifs qu'il a été fasciné avec. Quand il a appris de son meurtre et de l'indifférence prétendue de ses voisins au crime, il a été exaspéré à l'incident. Dans la réaction, il a pris le tissu, ce qu'il mode déjà dans un masque, en tant qu'élément de sa nouvelle identité en tant que super, Rorschach, pour venger elle et d'autres victimes semblables.

Le film de culte Les Saints De Région arriérée s'ouvre avec un prédicateur en utilisant l'histoire de Kitty Genovese dans un sermon pour illustrer le point que passivement l'observation d'un mauvais contrat est aussi criminelle que - ou même plus mauvais que - commettant le mauvais contrat.


A 1975 Film faire-pour-TV, "Cri perçant De la Mort", a été lâchement basé sur le meurtre de Kitty Genovese.

Liens externes

 

  > Français > en.wikipedia.org (Traduit par ordinateur dans le Français)