Kosas

Kosas sont cinq cas ou gaines qui couvrent Atman dans Hindouisme.

Les cinq Kosas sont :
  1. Annamaya kosa, le nourriture-corps
  2. pranamaya kosa, le souffle
  3. manomaya kosa, ou "esprit-gaine"
  4. Vijnanamaya kosa, cela qui distingue, détermine ou volontés
  5. anandamaya kosa, ou bonheur

Table des matières

Corps corporels

Dans la conséquence des actes a exécuté dans d'anciens états d'être par les actions des éléments quintuples, corps corporels (dont deviennent l'endroit de logement plaisir et douleur) sont formés. âme est enveloppé dans cinq gaines d'investissement et semble formé de ces derniers, et est obscurci comme des cristaux sur le tissu coloré. Comme vanné du riz est épuré de la cosse, l'âme chargée de ses gaines est épurée par la force de méditation. Pour enlever son servage que l'homme sage devrait distinguer entre l'art de l'auto-portrait et le non-art de l'auto-portrait. Par celle il seul vient pour savoir son propres art de l'auto-portrait et existence - par la connaissance et l'absolu de bonheur, il devient heureux. Il est libre en effet qui distingue tous les sentir-objets et le laissé dans un organe, l'art de l'auto-portrait sans attaches et inactif en tant qu'un sépare une tige de son gaine d'enveloppement. Toujours fusionnement de chaque chose dans elle, il reste dans un état d'identité avec cet art de l'auto-portrait.

Couvert par les cinq gaines, le matériel et le repos, ce qui sont les produits de sa propre puissance, l'art de l'auto-portrait cesse d'apparaître, comme l'eau du réservoir par accumulation du cambouis. Quand on a éliminé toutes les cinq gaines par le raisonnement dessus Shruthi passages, ce qui reste car le point culminant du processus est le témoin, l'absolu de la connaissance - l'Atman. Ce art de l'auto-portrait-éclatant Atman est distinct des cinq gaines, comme témoin des trois états, le vrai, l'immuable, et unattained le bonheur éternel est d'être réalisé par un homme sage en tant que son propre art de l'auto-portrait.

Cinq Gaines

Les cinq gaines (pancha-kosas) sont faites référence à dans les quatorze vers du Atmabodha. Il doit noter que l'âme individualisée, une fois séparé du Âme suprême, est considéré dans le Vedanta comme inclus dans une succession des cas (kosa) qu'enveloppe il et, comme il étaient, dessus plié excédent l'autre, le ` aiment les manteaux d'un oignon '. On dit que les cinq gaines couvrent l'art de l'auto-portrait. L'art de l'auto-portrait vrai ou l'Atman, n'est aucune de ces derniers, ni peut il est nature vraie soit connu aussi longtemps qu'il est identifié avec eux. On a éliminé toutes les cinq gaines dans l'art de l'auto-portrait de l'homme. Il semble pur, de l'essence d'éternel et d'un bonheur allié, laissé dans un organe, suprême, et art de l'auto-portrait-éclatant.

Annamaya Kosa

Le corps physique serait fait de la nourriture ou de la matière. Il est Annamaya. L'Atman est décrit comme inclus dans une série de gaines. D'abord il y a l'Annamaya, le nourriture-corps. C'est la gaine de l'art de l'auto-portrait physique, appelé du fait qu'il est nourri par la nourriture. En outre il indique que la nourriture s'identifie avec une masse de peau, chair, gros, os, et ordures, tandis que l'homme de la discrimination connaît son propre art de l'auto-portrait, la seule réalité qu'il y a, à la différence du corps. Un materialist pense qu'il est le corps, un étudiant religieux s'identifie avec le mélange de corps et âme, tandis qu'une sauge qui a atteint la réalisation due à la discrimination considère l'Atman éternel en tant que son art de l'auto-portrait, et pense que "je suis Brahman".


Pranamaya Kosa

Il y a un autre et gaine subtile, ce qui est pranamaya, différent du corps de la nourriture. Moyens de Pranamaya composés de prana. Prana est le principe essentiel, la force qui anime et lie le corps et l'esprit. Il infiltre l'organization entière, sa manifestation physique est le souffle. Aussi longtemps que ce principe essentiel existe dans les organizations, la vie continue. Le prana, avec ce que nous sommes tous familiers, couplé aux cinq organes de l'action, forme la gaine essentielle, imprégné par ce que la gaine matérielle s'engage dans toutes les activités comme si elle vivaient. C'est la gaine composée de souffle et l'autre essentiel aère associé aux organes de l'action. Dans Vivekachoodamani c'est une modification de vayu, et comme air, il entre dans et sort du corps, et parce qu'il ne sait jamais dans le moindre l'un ou l'autre il doit posséder weal et le courtiser, ni ces de d'autres, dépendant éternellement de l'Art de l'auto-portrait.

Manomaya Kosa

Moyens de Manomaya composés de manas ou esprit. Il s'appelle manomaya ou intellect composé ou seul de gaine, lié aux organes de l'action. Ceci donne à l'âme individuelle sa puissance de pensée et de jugement. Le kosa de manomaya, par exemple ou "esprit-gaine" est dit plus vraiment pour approcher du personhood que le kosa d'annamaya de ` 'ou la gaine de nourriture. La connaissance essentielle de gaine ainsi que l'esprit de la gaine mentale la cause de la diversité des choses telles que le ` I'et ` extraient '. Il est puissant et doté de la faculté de créer catagorical différentiation, comme des noms. Il se manifeste en tant qu'imprégnation de précéder.

Sankara emploie l'exemple des nuages qui sont apportés dedans par le vent et loin de nouveau conduits par la même agence. De même le servage de l'homme est provoqué par l'esprit, et la libération aussi seul est provoquée par cela. Atteindre la pureté par une prépondérance de discrimination et renonciation, les marques d'esprit pour la libération. Par conséquent le chercheur sage après la libération doit d'abord renforcer ces deux.

On dit que l'esprit (manas) avec les cinq organes sensoriels constitue le kosa de manomaya.

Vijnanamaya Kosa

Moyens de Vijnanamaya composés de vijnana, ou intellect, et se rapporte au corps enseignant qui distingue, détermine ou volontés. Chattampi Swamikal définit le vijnanamaya comme combinaison d'intellect et cinq organes de sens. C'est la gaine composée de plus d'intellection, lié aux organes de la perception. Ceci donne à l'âme personnelle sa première conception de individualité. La gaine de buddhi ou kosa de vijnanamaya en même temps que le kosa de pranamaya composez le corps. Sankara soutient que le buddhi, avec lui est les modifications et les organes de la connaissance, formez la gaine de kosa ou de connaissance de vijnanamaya, de l'agent, ayant les caractéristiques qui sont la cause de l'homme transmigration. Cette gaine de la connaissance, ce qui semble être suivi d'une réflexion de la puissance du CIT, est une modification de prakrti. Il est doté par la fonction de la connaissance, et il s'identifie toujours complètement avec le corps, organes etc... En raison de son raccordement avec des superpositions, l'art de l'auto-portrait suprême, quoique naturellement, perfectionnez et éternellement invariable, assume les qualités des superpositions et semble agir juste comme le feu immuable assumant les modifications du fer qu'il tourne d'un rouge ardent.

Cette gaine de la connaissance ne peut pas être l'art de l'auto-portrait suprême pour les raisons suivantes

  • Elle est sujette au changement.
  • Il est insensible.
  • C'est une chose limitée.
  • Il n'est pas constamment présent.

Une chose irréelle ne peut pas être prise pour l'Atman. On lui dit que buddhi, (l'intellect), en même temps que les cinq organes sensoriels, constitue le kosa de vijnanamaya.

Anandamaya Kosa

Moyens d'Anandamaya composés de ananda (bonheur), et c'est gaine se rapporte au moi. Dans Upanishads la gaine est connue également comme corps occasionnel de ` '. Dans le sommeil profond, quand l'esprit et les sens cessent de fonctionner, là tient toujours le corps occasionnel entre le monde fini et l'art de l'auto-portrait heureux. Car la cinquième gaine est la plus proche de tous de l'art de l'auto-portrait heureux elle est nommée dans l'Upanishads est anandamaya. Anandamaya ou cela qui se composent de bonheur suprême, est également appelé, bien que non admis, par tous. Il est considéré comme le les plus secrets de tous, et donc, quand les cinq gaines sont énumérées, il doit être placé avant le vijnanamaya. La gaine heureuse a son plus plein jeu pendant sommeil profond, tandis que dans rêver et les états éveillés il a seulement une manifestation partielle. La gaine heureuse (kosa d'anandamaya) est ce nescience de modification qui se manifeste en attrapant une réflexion de l'Atman qui est absolu de bonheur, à qui attributs sont plaisir et repos, et qui hérite la vue quand certains objectent agréable à se des présents lui-même. Il se fait s'est spontanément senti par le chanceux pendant la fructification de leurs contrats vertueux, de ce que chaque être corporel dérive la grande joie sans effort.

 

  > Français > en.wikipedia.org (Traduit par ordinateur dans le Français)