Limerence

Limerence est un état d'esprit qui, dans l'anglais standard, désigné souvent ou sous le nom "étant dans l'amour" (à la différence d'"aimer" quelqu'un) ou As infatuation. Le terme "infatuation" porte des connotations d'immaturité ou de fatuousness, tandis que le "limerence" est prévu pour séparer ces connotations de l'émotion. Cependant, cette séparation prévue pas , par se, signifiez que les deux sont entièrement séparables. En outre, dans la mesure où son utilisation a reporté de la psychologie de bruit à l'utilisation non technique, sa signification semble perdre la précision prévue de sorte que ce devienne un seul produit de remplacement pour "l'attraction (sexuelle)" ou l'"infatuation".

Le mot "limerence" a été inventé près Dorothy Tennov tandis qu'un professeur de la psychologie au Université de Bridgeport, Le Connecticut autour 1977, et d'abord édité dans elle 1979 livre Amour et Limerence : L'expérience d'être dans l'amour. "Limerent" est nom subjectif (la personne limerent) aussi bien que adjectif forme (ainsi "l'objet limerent" est la personne les désirs limerent). Les inventions sont arbitraires ; il n'y a aucune étymologie spécifique. Le mot n'est pas trouvé en dictionnaires courants, mais est néanmoins en service par des psychologues et par d'autres la discussion des rapports romantiques.

"Limerence" est distingué de "amour"dans cet amour (dans la plupart de ses significations) implique le souci pour a aimé son bien-être et sentiments et pas nécessairement n'importe quelle espérance de gain dans le retour. En revanche, le limerence exige la réciproque. En dépit de l'interdépendance des limerence avec l'attraction sexuelle, il est différencié du désir purement sexuel parce que cherché après que la réciproque vienne sous forme de sentiments limerent retournés en plus des relations sexuelles.

En outre dans la distinction de l'amour, le limerence tend à être comparativement de courte durée. Il peut durer jusqu'à un et une moitié d'années ou ainsi, mais dure typiquement seulement quelques mois. L'une ou l'autre réciproque se produit et le limerence est remplacé par d'autres sentiments (amour durant probablement), démontrez que l'objet limerent n'échange pas finalement accable la passion des limerent, ou le limerence expire ou est transféré à un nouvel objet.

Les caractéristiques primaires du limerence peuvent être récapitulées comme intrusives, penser peut-être obsédant à l'objet limerent et désir ardent aigu pour la réciproque. Médicalement, cet état est marqué par diminution de sérotonine neurotransmetteur, le quel mène à augmenter dans la sensibilité et l'instabilité émotives. Les gens peuvent parfois devenir très irrationnels, ou presque aliéné. En particulier, le désir pour la réciproque peut produire la croyance irrationnelle ("elle m'a seulement fait arrêter parce que son amour est trop fort pour qu'elle se tienne") et le comportement ("si je lui donne des cadeaux que je ne peux pas me permettre la verrai combien je l'aime"). De Limerents effets physiologiques de sensation souvent vrais, y compris une douleur physique dans le coffre ("chagrin d'amour") quand la réciproque semble peu probable, et euphorisme quand la réciproque semble évidente. Si l'objet limerent n'échange pas et ne manipule pas la situation avec soin, les gens dans cet état peuvent souffrir grave dépression, parfois commettant suicide - amour non récompensé est une des causes principales du suicide dans la population plus jeune.

Une personne entichée a une image idéalisée de leur cible. La personne "était amoureuse" avec cette image, ce qui ne peut avoir aucune relation à la vraie personne quelque. L'objet de l'infatuation est susceptible de rejeter les avances de la personne affligée, parce qu'ils peut consciemment ou unconsciously se rendre compte qu'affligé est dans l'amour avec une image fictive, pas ils, et cela qu'ils ne sont pas compatibles en dépit du son affligé rêvasse. Alternativement, affligé peut finir par connaître le puits de personne assez pour se rendre compte qu'ils sont dans l'amour avec une fiction, et devenu désillusionné. Une fin heureuse est également possible : si l'image de rêverie ressemble réellement à la vraie personne assez étroitement, cela pourrait être mentionné comme "le coup de foudre". "l'amour vrai" doit impliquer un arrangement d'une personne à un niveau fondamental, il est peu susceptible résider ce qui dans l'imagination d'un écrasement à moins qu'on postule empathic le raccordement ou accepte Platon concept de Dieu- donné bonne opinion.

Voyez également

Davantage de lecture

  • Sappho. "l'ode à Anactoria."
  • Andreas Capellanus. "De Arte Honeste Amandi."
  • William Shakespeare, Romeo et Juliet
  • Dorothy Tennov. Amour et Limerence : l'expérience d'être dans l'amour. New York : Stein et jour, 1979. ISBN 0-8128-6134-5

Liens externes

 

  > Français > en.wikipedia.org (Traduit par ordinateur dans le Français)