Martin Mubanga

Martin Mubanga est un citoyen commun de tous les deux Le Royaume-Uni et La Zambie. Il a été tenu, sans frais, et interrogé au Américain prison à Compartiment De Guantanamo pendant 33 mois. En Janvier 2005, si américaines les autorités l'ont transféré à la garde BRITANNIQUE, après d'une brève les fonctionnaires britanniques interrogation déterminés il n'y avait aucune raison pour ne charger Mubanga d'aucun crime, et il a été libéré.

L'administration de Bush décrit par habitude les détenus de Guantanamo comme après avoir été combattants illégaux, qui ont été capturés sur le champ de bataille. Mubanga, cependant, était la victime de l' interprétation extraordinaire de Zambie, sans avoir une occasion de défier sa capture ou interprétation.

Sous Prérogative Royale, le gouvernement du Royaume-Uni a refusé de publier un nouveau passeport à Mubanga et trois autres des neuf ont libéré les détenus britanniques de Guantanamo.

Plaintes contre les Etats-Unis

Mubanga a décrit être le sujet du traitement brutal et abusif pendant son incarcération et interrogation tandis que dans la garde des USA.

Mubanga vivait avec des parents, en Zambie, quand il a été arrêté par Zambian Police, accompagné des fonctionnaires de sécurité des USA. Il n'a été chargé d'aucun crime en Zambie. Il a été transporté hors de la Zambie sans les Etats-Unis demandant un fonctionnaire extradition. Son transport était un exemple classique de l'utilisation des Etats-Unis de la technique controversée qu'ils appellent interprétation extraordinaire.

Mubanga décrit être shackled ainsi désirent ardemment il a perdu la commande de son réservoir souple, et alors étant enduit avec sa propre urine.

Mubanga indique qu'on disait la partie la plus difficile de son incarcération qu'il allait être transporté de nouveau au R-U, être dit seulement que le transfert a été décommandé, et faisant dépouiller sa cellule de tout, y compris même ses vêtements et literie, pour une autre incarcération de plusieurs plus de mois.

Plaintes contre le R-U

Mubanga indique que quand il a été arrêté la première fois, en Zambie, il a été interrogé par un homme britannique qui l'a réclamé était "MI6 fonctionnaire,"et une femme américaine que qui la lui a indiquée" un fonctionnaire de la défense ". Ils lui ont indiqué que son passeport BRITANNIQUE, ce qu'il avait rapporté volé, a été trouvé dans Al Qaeda caverne dedans L'Afghanistan. Ils l'ont invité à être un agent de capot interne, pour pénétrer Al Qaeda pour eux. Quand il a refusé, ils l'ont embarqué à la prison controversée des USA au compartiment de Guantanamo.

Avec l'aide de l'avocat BRITANNIQUE Chrétien De Louise Mubanga essaye de poursuivre le gouvernement BRITANNIQUE pour sa coopération avec les fonctionnaires américains de sécurité.

Liens externes

 

  > Français > en.wikipedia.org (Traduit par ordinateur dans le Français)