Mikhail Glinka

Mikhail Glinka
Mikhail Glinka

Mikhail Ivanovich Glinka ?????? de (??????? ???????) (, , ) était le premier pour gagner l'intérieur large d'identification son propre pays, et est souvent considéré comme le père de la musique classique russe.

Ses travaux plus significatifs sont les deux : Une vie pour le Tsar (carja de za de ?izn ') et Ruslan et Lyudmila (Ruslan i Ljudmila), basé sur la poésie célèbre près (qui a été à l'origine censé écrire , mais mort dans le duel célèbre) ; à Ruslan est souvent joué de concert. Ses travaux orchestraux principaux incluent la poésie symphonique Karaminskaya, basé sur les airs folkloriques russes, et deux travaux espagnols, Une nuit à Madrid et Jota Aragonesa. Les compositions de Glinka étaient une influence importante sur de futurs compositeurs russes, notamment les membres du Poignée Puissante, qui a pris le fil de Glinka et a produit un genre distinctif russe de musique classique.

Table des matières

La vie

Glinka était le fils d'un négociant riche. Ceci l'a eu les moyens l'occasion de dépenser beaucoup de sa jeunesse étant instruite dans beaucoup de pays à travers l'Europe où il a absorbé la culture des pays européens plus musicalement avançés (la Russie n'a pas encore eu ses propres conservatoires). Son éducation dans la théorie de musique était minimale, parce que il a choisi à la place de s'associer aux poèts et aux artistes du temps au lieu des compositeurs de camarade.

Pendant cette période il y avait peu en aucune musique nationale russe. Au lieu de cela, l'aristocratie, y compris la famille impériale, avait importé leur musique des pays musicaux principaux tels que l'Allemagne, France, et l'Italie et avoir les compositeurs russes indigènes étudient et écrivent la musique la plupart du temps dans des modèles occidentaux. Inspiré par le travail de et , Glinka s'est mis à écrire le premier complètement opéra russe.

Opéras

Son premier opéra, Une vie pour le Tsar était à l'origine être intitulée Ivan Susanin, après le caractère de titre ; la parcelle de terrain avait été employée au début de 1815, quand Catarino Cavos, un compositeur Italien-Russe, avait écrit deux-agissent singspiel avec le même sujet et le titre. Glinka a changé le titre en Une vie pour le Tsar comme geste monarchie-agréable. Il a présenté en première dedans -- sous le conductorship d'aucun autres que Cavos ! -- avec a près Nestor Kukolnik, V. Sollogub, Von Rosen de George, et V. Zhukovsky. Il a été immédiatement grêlé comme grand succès, et est devenu l'saison-ouvreur obligatoire dans les théâtres russes impériaux d'opéra. Il était l'un des premiers opéras russes à être la Russie extérieure largement admise. Plusieurs passages dans l'opéra sont basés sur les chansons ou les idiomes folkloriques russes, mais la majeure partie de l'opéra a été structurée selon les modèles italiens et français conventionnels de la période. Il a servi de base aux opéras historiques postérieurs comme Musorgsky's . Dans des périodes soviétiques le texte original de cet opéra est devenu un embarras, ainsi l'"Ivan retourné par titre Susanin" et le livret a été récrit par Sergei Gorodetsky (1939) pour enlever des références au Tsar et pour rendre autrement l'opéra politiquement acceptable.

L'opéra de Glinka deuxièmes, Ruslan et Lyudmila a été accompli et présenté en première dedans . Ce travail pas loyalement presque aussi bien que son prédécesseur dans le temps de Glinka ; son échec a déçu le compositeur considérablement. L'opéra est caractérisé par sa utilisation libérale des chansons folkloriques aussi bien qu'une certaine utilisation innovatrice de dissonance, de chromaticism, et de balances d'entier-tonalité. Néanmoins, cet deuxième opéra a confirmé l'existence d'un modèle classique national russe qui devait être construit au moment par la prochaine génération des compositeurs russes. En particulier, il a servi de modèle aux fée-contes d'opéra de Rimsky-Korsakov.

Autre Fonctionne

Glinka La Chanson Patriotique , censément écrit pour un concours pour un hymne national en 1833, était le hymne national de la fédération russe pendant 1990-2000.

Liens externes

 

  > Français > en.wikipedia.org (Traduit par ordinateur dans le Français)