Sténose mitrale

Sténose mitrale
Code ICD-10 : I05.0, I34.2, Q23.2
Code ICD-9 :

Mitral sténose est l'ouverture inachevée du valvule mitrale du coeur.

Table des matières

Vue d'ensemble

En physiologie cardiaque normale, la valvule mitrale s'ouvre pendant ventriculaire gauche diastole, pour laisser sang pour découler du oreillette gauche au ventricule gauche. La raison que le sang entre dans la direction appropriée est celle, pendant cette phase du cycle cardiaque, la pression dans le ventricule gauche est moins que la pression dans l'oreillette gauche, et le sang coule en bas de la pression gradient. Dans le cas de la sténose mitrale, la valve ne s'ouvre pas complètement, ainsi l'oreillette gauche doit avoir une pression plus élevée que la normale de faire surmonter le sang le gradient accru provoqué par la sténose de valvule mitrale.

Étiologie

La plupart des cas de la sténose mitrale sont dus à la maladie au coeur secondaire à fièvre rhumatismale et le conséquent maladie de coeur rhumatismale. Les causes moins communes de la sténose mitrale sont calcification des feuillets de valvule mitrale, et comme forme de maladie de coeur congénitale.

Pathophysiologie

Le secteur normal de l'orifice de valvule mitrale est environ 4 à 6 centimètres2. Dans des conditions normales, une valvule mitrale normale n'empêchera pas l'écoulement du sang de l'oreillette gauche au ventricule gauche pendant la diastole (ventriculaire), et les pressions dans l'oreillette gauche et le ventricule gauche pendant la diastole seront égales. Le résultat est que le ventricule gauche obtient rempli de sang pendant la diastole tôt, avec seulement une petite partie de sang supplémentaire a contribué par la contraction de l'oreillette gauche ("le coup-de-pied atrial") pendant la diastole ventriculaire en retard.

Tracés intracardiaques de pression dans la sténose mitrale grave
Intracardiac pressure measurements in an individual with severe mitral stenosis
Pressurisez les tracés dans l'oreillette gauche (LA) et le ventricule gauche (BT) dans un individu avec la sténose mitrale grave. Les secteurs bleus représentent le gradient de pression diastolique dû à la valve par sténose.

Quand le secteur de valvule mitrale va en-dessous de 2 centimètres2, la valve cause un impedement à l'écoulement du sang dans le ventricule gauche, créer un gradient de pression à travers la valvule mitrale. Ce gradient peut être augmenté par des augmentations de fréquence cardiaque ou débit cardiaque. À mesure que le gradient à travers la valvule mitrale augmente, la quantité de temps nécessaire pour remplir ventricule gauche de sang augmente. Par la suite, le ventricule gauche exige du coup-de-pied atrial de remplir de sang. À mesure que la fréquence cardiaque augmente, la quantité de temps qui le ventricule est dans la diastole et peut se remplir de sang (appelé la période remplissante diastolique) diminue. Quand la fréquence cardiaque va au-dessus d'un certain point, la période remplissante diastolique est insuffisante pour remplir ventricule de sang et la pression s'accumule dans l'oreillette gauche, mener à la congestion pulmonaire.

Depuis les pressions diastoliques ventriculaires gauches normales est environ 5 mmHg, un gradient de pression à travers la valvule mitrale de 20 mmHg de dû à la sténose mitrale grave causera une pression atriale gauche d'environ 25 mmHg. Cette pression atriale gauche est transmise à la vascularisation pulmonaire. Pulmonaire capillaire pressions dans cette cause de niveau un déséquilibre entre pression hydrostatique et pression oncotic, mener à l'extravasation du fluide à partir de l'arbre vasculaire et mettre du fluide en commun dans les poumons (congestion pulmonaire).

Les augmentations de la fréquence cardiaque accorderont moins d'heure pour le ventricule gauche de remplir, également entraînant une augmentation de pression atriale gauche et de congestion pulmonaire.

Quand le secteur de valvule mitrale va moins de 1 centimètre2, il y aura une augmentation des pressions atriales gauches (requises pour pousser le sang par la valve par sténose). Cette augmentation des pressions atriales gauches empêchera le retour veineux à l'oreillette gauche des poumons, entraînant la congestion pulmonaire (arrêt du coeur congestif).

La surcharge constante de pression de l'oreillette gauche fera augmenter l'oreillette gauche dans la taille. À mesure que l'oreillette gauche augmente dans la taille, il devient plus enclin pour se développer fibrillation atriale. Quand la fibrillation atriale se développe, le coup-de-pied atrial est perdu (puisqu'il est dû à la contraction atriale normale).

Dans les individus avec la sténose mitrale grave, le remplissage ventriculaire gauche dépend du coup-de-pied atrial. La perte du coup-de-pied atrial dû à la fibrillation atriale peut causer une diminution abrupte de débit cardiaque et d'arrêt du coeur congestif soudain.

Diagnostic

Sévérité de la sténose mitrale
Degré de sténose mitrale Gradient moyen Secteur de valvule mitrale
Sténose mitrale douce<5>1.5 centimètre2
Sténose mitrale modérée5 - 101.0 - 1.5 centimètre2
Sténose mitrale grave> ; 10< ; 1.0 centimètre2

Dans la plupart des cas, le diagnostic de la sténose mitrale le plus facilement est fait près échocardiographie, quelles expositions ont diminué l'ouverture des feuillets de valvule mitrale, et écoulement émoussé de sang dedans tôt diastole.

Le gradient transport-mitral comme mesuré par l'échocardiographie de Doppler est étalon or or dans l'évaluation de la sévérité de la sténose mitrale.

Une autre méthode de mesurer la sévérité de la sténose mitrale est la cathéterisation gauche simultanée de coeur et cathéterisation de bon coeur. La cathéterisation de bon coeur (généralement connue sous le nom de cathéterisation de ganz de cygne) donne au médecin la pression capillaire pulmonaire moyenne de cale, ce qui est une réflexion de la pression atriale gauche. La cathéterisation gauche de coeur, d'autre part, donne la pression dans le ventricule gauche. En prenant simultanément ces pressions, il est possible de déterminer le gradient entre l'oreillette gauche et l'oreillette gauche pendant le ventriculaire diastole, ce qui est un marqueur pour la sévérité de la sténose mitrale. Cette méthode d'évaluer la sténose mitrale tendent à la sur-estimation le degré de sténose mitrale, cependant, en raison du délai dans les tracés de pression vus sur la cathéterisation de bon coeur et la descente lente de y vues sur les tracés de cale. Si un punture transport-septal est fait pendant la cathéterisation de bon coeur, cependant, le gradient de pression peut exactement mesurer la sévérité de la sténose mitrale.

Examen physique

Sur auscultation d'un individu avec la sténose mitrale, une rupture d'ouverture est entendue après A2 composant du deuxième bruit cardiaque (S2). Les corelates de rupture d'ouverture à l'ouverture de la valvule mitrale. La valvule mitrale s'ouvre quand la pression dans l'oreillette gauche est plus grande que la pression dans le ventricule gauche. Ceci se produit dans ventriculaire diastole (après la fermeture du valve aortique), quand la pression dans le ventricule chute précipitamment. Dans les individus avec la sténose mitrale, la pression dans l'oreillette gauche se corrèle avec la sévérité de la sténose mitrale. À mesure que la sévérité de la sténose mitrale augmente, la pression dans l'oreillette gauche augmente, et la valvule mitrale s'ouvre plus tôt dans la diastole ventriculaire. Ceci signifie que plus la sténose mitrale est plus grave, plus l'espace entre A est court2 et la rupture d'ouverture.

Histoire naturelle

L'histoire naturelle de la sténose mitrale secondaire à la fièvre rhumatismale (la cause la plus commune) est une phase latente asymptomatique suivant l'épisode initial de la fièvre rhumatismale. Cette période latente dure une moyenne de ± 16.3 5.2 ans. Une fois que les symptômes de la sténose mitrale commencent à se développer, la progression à l'incapacité grave prend à 9.2 le ± 4.3 ans.

Dans les individus qui ont été offerts la chirurgie de valvule mitrale mais refusés, survie avec la thérapie médicale seule avait lieu 44 le ± 6% à 5 ans, et 32 ± 8% à 10 ans après qu'ils ont été offerts la correction.

Traitement

Les options de traitement pour la sténose mitrale incluent la gestion médicale, remplacement chirurgical de la valve, et percutané ballon valvuloplasty.

La sténose mitrale progresse typiquement lentement (des décennies d'excédent) des signes initiaux de la sténose mitrale à Classe fonctionnelle de NYHA Symptômes II au développement de la fibrillation atriale au développement de la classe fonctionnelle de NYHA III ou IV symptômes. Une fois un individu développe la classe de NYHA III ou IV des symptômes, la progression de la maladie accélère et l'état du patient détériore.

L'indication pour le traitement invahissant avec un remplacement de valvule mitrale ou le valvuloplasty est classe fonctionnelle de NYHA III ou IV des symtpoms.

Pour déterminer quels patients tireraient bénéfice de valvuloplasty mitral de ballon percutané, un système de notation a été développé.2 Le marquage est basé sur 4 échocardiographique critères : mobilité de feuillet, feuillet s'épaississant, épaississement subvalvar, et calcification. Individus avec des points de ? 8 ont tendu à avoir des résultats suboptimaux.3 Des résultats superbes avec valvotomy sont vus dans les individus avec une rupture croquante d'ouverture, < de points ; 8. et aucun calcium dans les commisures.

Voyez également

  • Échocardiographie
  • Valvule mitrale

Références

1. RO De Bonow, Carabello B, de Leon AC, Main gauche Jr D'Edmunds, Fedderly BJ, MD Libéré, Gaasch WH, CR De McKay, RA De Nishimura, O'Gara Pinte, RA D'O'Rourke, Rahimtoola SH, Ritchie JL, Cheitlin MD, KA D'Aigle, Gardner TJ, Garson Un Jr, Gibbons RJ, RO De Russell, Ryan TJ, Sc Jr De Smith. ACCUMULATEURAHA Chargent Le Rapport De Force. ACCUMULATEURDirectives d'AHA pour la gestion des patients présentant la maladie de coeur de Valvular. JACC Vol.. 32. Non. 5. Novembre 1998:1486-1588 (À texte intégral)

2. Wilkins GT, Weyman AE, VM D'Abascal, PC De Bloc, Palacios SI. Dilatation percutanée de ballon de la valvule mitrale : une analyse des variables échocardiographiques s'est reliée aux résultats et au mécanisme de la dilatation. Coeur J De Br. 1988 Oct;60(4):299-308. (Abrégé sur Medline)</strike> ;

3. VM D'Abascal, Wilkins GT, O'Shea JP, Choong CY, Palacios SI, Thomas JD, Rosas E, Newell JB, PC De Bloc, Weyman AE. Prévision de succès dans 130 patients subissant valvotomy mitral de ballon percutané. Circulation. Aug;82(2):448-56 1990. (Abrégé sur Medline)</strike> ;

 

  > Français > en.wikipedia.org (Traduit par ordinateur dans le Français)