Mobilophone Nordique

Mobilophone
normes
0G
0.5G
1G
2G
2.5G
  • GPRS
  • Élargissez
2.75G
3G
3.5G
3.75G
4G
Pour d'autres significations de l'abréviation, voyez : NMT.

NMT (Nordisk MobilTelefoni ou Nordiska MobilTelefoni-gruppen, Mobilophone Nordique en anglais) est a mobilophone système qui a été indiqué par les administrations nordiques de télécommunications (PTT) commençant en 1970, et ouvert pour le service dedans 1981 comme réponse à la congestion croissante et aux conditions lourdes des réseaux manuels de mobilophone : Arp (150 mégahertz) en Finlande et MTD (450 mégahertz) en Suède, La Norvège et le Danemark. NMT est basé dessus analogue technologie (génération ou 1G) et deux variantes existez : NMT-450 et NMT-900. Les nombres indiquent les utilisations de bandes de fréquence. NMT-900 a été présenté dedans 1986 parce qu'il porte plus de canaux que précédents NMT-450 réseau.

Les principes techniques de NMT étaient prêts par l'année 1973 et les caractéristiques pour des stations de base étaient prêtes en 1977. Les caractéristiques de NMT étaient libres et s'ouvrent, permettant à beaucoup de compagnies de produire le matériel de NMT et abaissant les prix. Le succès de NMT signifié beaucoup à Nokia (puis Mobira) et Ericsson. Les téléphones initiaux de NMT étaient les téléphones portatifs typiques : on a pu certainement les déplacer, mais ils ont été habituellement prévus pour l'usage de voiture. le Dernier-jour modèle (comme Benefon's) étaient aussi petit que 100 millimètres et ont été pesés seulement environ 100 grammes.

Le réseau a été ouvert en Suède et en Norvège en 1981, et le Danemark et Finlande en 1982. L'Islande s'est associé à 1986. Cependant, curieusement pour une norme de mobilophone qui a le mot "nordique" dans lui, le premier service commercial a été présenté dedans L'Arabie Saoudite le 1981 utilisateurs 1er septembre à 1200, un mois avant la Suède.

Le réseau de NMT a été principalement employé dans Pays nordiques, La Suisse, les Pays Bas, La Slovénie, La Croatie, La Bosnie, Pays baltiques et La Russie mais également dans Moyen-est et dedans L'Asie. L'introduction des réseaux mobiles numériques comme GM/M a réduit la popularité de NMT et certaines des compagnies nordiques de téléphone ont suspendu leurs réseaux de NMT (e.g. Sonerale 'réseau de s NMT a été suspendu dessus Décembre 31, 2002 dans La Finlande). Le réseau de NMT (450 mégahertz) cependant a un grand avantage par rapport au GM/M qui est la gamme ; cet avantage est valeur dans de grands mais peu abondamment peuplés pays comme L'Islande. En Islande, le réseau de GM/M atteint 98% de la population du pays mais seulement une petite proportion de son secteur de terre. Le système de NMT cependant atteint la majeure partie du pays et du beaucoup des eaux environnantes, ainsi le réseau est populaire avec ceux qui voyagent dans les montagnes et les pêcheurs.

Les tailles de cellules dans un réseau de NMT s'étendent de 2 kilomètres à 30 kilomètres. Avec de plus petites gammes le réseau peut entretenir des visiteurs plus simultanés ; par exemple dans une ville la gamme peut être gardée sous peu pour un meilleur service. La pleine transmission en duplex utilisée par NMT, tenir compte de la réception et de la transmission simultanées de la voix. Les versions de téléphone de voiture de NMT ont employé la puissance de transmission de jusqu'à 15 watts (NMT-450) et de 6 watts (NMT-900), combinés jusqu'à 1 watt. NMT a eu la commutation automatique (composer) et la passation de l'appel établi dans la norme du commencement, ce qui n'était pas le cas avec la plupart des services téléphoniques précédents de voiture, comme le finlandais Arp. En plus, la facturation indiquée standard de NMT aussi bien que national et international errer.

Un inconvénient des spécifications originales de NMT est que le trafic de voix n'était pas chiffré. Tellement n'importe qui voulant écouter dedans devrait simplement acheter un module de balayage et l'accorder à la fréquence correcte. En conséquence, quelques modules de balayage ont eu les bandes de NMT "supprimées" ainsi ils ne pourraient pas être consultés. Ce n'est pas particulièrement tout efficace qu'il n'est pas celui dur pour obtenir un module de balayage qui n'a pas ces restrictions ; il est également possible de reprogrammer un module de balayage de sorte que les bandes "supprimées" puissent être consultées. Les versions postérieures des caractéristiques de NMT ont défini l'analogue facultatif brouillage ce qui a été basé sur l'inversion de fréquence sonore de deux-bande. Si la station de base et la station mobile soutenaient le brouillage, ils ont pu convenir en utilisant l'en lançant un appel téléphonique. En outre, si deux utilisateurs avaient le brouillage de support mobile de stations (= les mobilophones), ils pourraient le tourner dessus pendant la conversation même si les stations de base ne la soutenaient pas. Dans ce cas-ci l'acoustique serait brouillée toute la manière entre les deux stations mobiles. Tandis que la méthode de brouillage était pas du tout aussi forte que le chiffrage dans de plus nouveaux téléphones numériques, comme GM/M, il a empêché l'écoute occasionnelle avec des modules de balayage. Le brouillage est défini dans le Doc. 450-1 de NMT : Description de système (1999-03-23) et Doc. 450-3 et 900-3 de NMT : Spécifications techniques pour la station mobile (1995-10-04)'s annexe 26 v.1.1 : Station mobile avec le brouillage de la parole - méthode fendue d'inversion (facultative) (1998-01-27).

NMT a également soutenu un transfert de données DMS appelé par mode (des données et service "messages") ou un NMT-Texte intégré simple mais robuste, ce qui a utilisé le canal de signalisation du réseau pour le transfert de données. Employer le DMS, également la messagerie textuelle était possible entre deux combinés de NMT avant le service de SMS commencé en GM/M, mais ce dispositif n'était jamais disponible dans le commerce excepté dans le Russe et les réseaux polonais de NMT. - une autre méthode de transfert de données s'est appelée NMT Mobidigi avec des vitesses de transfert de 380 bits par seconde. Il a exigé l'équipement externe.

NMT signalant des vitesses de transfert changent entre 600 et 1200 bits par seconde, employer FFSK (rapide Verouiller De Décalage De Fréquence) modulation. La signalisation entre la station de base et la station mobile a été mise en application à l'aide du même canal de rf qui a été utilisé pour l'acoustique, et en utilisant le bit 1200modem de s FFSK. Ceci a causé les éclats de bruit courts périodiques, e.g. pendant la passation, c'étaient uniquement caractéristique au bruit de NMT.

 

  > Français > en.wikipedia.org (Traduit par ordinateur dans le Français)