Patriotisme

La défense de la patrie est une banalité de patriotisme militaire : commémoration des étudiants au École Polytechnique, Paris, 1814

Patriotisme dénote des attitudes positives par des individus à leurs propres , à son national , sa culture, ses membres, et à ses intérêts. Le mot est dérivé du latin patria, patrie, qui a une signification beaucoup plus large qu'un territoire géographique.

Table des matières

Utilisation et application

Le patriotisme de mot est employé pour décrire des émotions et des attitudes, vues politiques, symbolisme, et actes spécifiques, en ce qui concerne une nation, et à tout est associé à une nation dans dont l'idéologie - son territoire, histoire, culture, valeurs, et symboles. Des attitudes et les actions positives vers d'autres nations, ou aux groupes non-nationaux, ne sont pas généralement décrites comme 'patriotiques ', et elles peuvent être mentionnées par un nom spécifique, tel que pro-Grec philhellenism.

Le patriotisme a des connotations de art de l'auto-portrait-sacrifice, impliquant que l'individu devrait placer les intérêts de la nation au-dessus de l'intérêt personnel, et dans des cas extrêmes leur propre survie. En temps de guerre, on assume que le patriotisme est la force d'entraînement principale pour la participation aux opérations militaires, certainement s'il est volontaire. Dans ce contexte le patriotisme est vu comme explication pour la suspension apparente de l'instinct pour art de l'auto-portrait-preservation, qui implique que tous les humains éviteraient un champ de bataille.

Le patriotisme a des connotations morales : il implique que la nation est d'une manière quelconque une valeur standard ou morale morale en soi. L'expression ma droite ou mal de pays - une citation inexacte de l'officier naval américain Stephen Decatur (mais réellement attributal à Karl Shurtz, un révolutionnaire allemand de dix-neuvième siècle qui plus tard a immigré aux Etats-Unis) - est la forme extrême de cette croyance. L'implication primaire du patriotisme dans l'éthique est, cela que une personne a des fonctions plus morales aux membres de camarade de la nation, qu'aux non éléments de circuit. Il n'y a aucun nom spécifique pour cette doctrine, mais il y a pour son opposé : cosmopolitanism moral est la doctrine qu'aucune distinction ne devrait être faite parmi des humains, en degré d'engagement moral.

Le patriotisme de limite est généralement employé dans le contexte déjà d'un existant . Ce peut être empathie volontaire et émotive, et il peut être officiellement favorisé par le gouvernement - habituellement tous les deux. Attitudes positives envers un mouvement national au nom de a nonsouverain l'entité, serait généralement décrite en tant que 'nationalisme '. Cependant, quelques mouvements nationalistes bien développés, comme Républicanisme irlandais et ont une culture symbolique patriotique, semblable à celle des nation-états établis. Puisque l'existence et les frontières des nation-états sont souvent contestées, leur patriotisme est souvent contesté aussi. Dans deux co-existent, un Irlandais-Républicain et un pro-Britannique syndicaliste. Dans l'nation-état contesté de , est faible, et existe à un niveau officiel seulement.

Le patriotisme est souvent associé à - la croyance que le groupe national ou ethnique est supérieur à d'autres, et devrait être employé comme norme pour les juger. Le patriotisme implique souvent une attitude relativement moins positive à d'autres nations, et aux minorités internes qui ne sont pas considérées une partie de la nation.

L'opposé du patriotisme serait, à proprement parler, des attitudes négatives vers un nation-état. Dans la pratique, beaucoup de patriotes verraient trahison comme 'opposé de patriotisme '. Des exemples modernes de la trahison sont habituellement liés aux fidélités nationales contradictoires : les gens peuvent ne pas voir aucune raison d'être fidèles au déclarer qui exige leur allégeance.

le 'patriotisme 'est largement répandu comme synonyme pour , et nationaliste comme proche-synonyme pour patriote. À proprement parler, le nationalisme est idéologie préconiser la formation d'un séparé pour chaque nation. Là où l''nationaliste 'est de manière péjoratif prévu, l''patriotisme 'est employé comme défensive . Il est également largement répandu comme euphémisme pour , chauvinisme, xénophobie, hostilité contre immigration, et .

Formes de patriotisme

La mort dans la bataille pour la patrie est l'archétype du patriotisme extrême. Les formes moins dramatiques de patriotisme incluent un éventail d'attitudes, d'expressions, et d'actes. Dans temps de guerre ils peuvent être directement corrélés avec la nécessité militaire : à la maison avant soutient l'armée, et l'effort individuel contribue au succès militaire.

Trois formes de patriotisme peuvent être distinguées. Le premier est patriotisme personnel, qui est émotif et volontaire. Le patriote dans ce sens adhère à certain patriotique valeurs, comme le respect pour le drapeau. Cependant, les patriotes exigent souvent, que la population entière de la nation partage l'adhérence à ces valeurs, créant valeur-basé patriotisme idéologique. Il est structurellement semblable à d'autres idéologies et mouvements de valeurs, tels que valeurs de famille mouvement. L'expression politique, dans les deux cas, se compose des campagnes pour imposer légalement les valeurs en question. Deux amendements proposés au Constitution Des Etats-Unis illustrez la similitude : on impose des valeurs chrétiennes et efficacement interdisez le mariage de même-sexe, on impose des valeurs patriotiques et drapeau-brûlure interdite.

De toute façon, les gouvernements des nation-états favorisent toujours patriotisme officiel ce qui a un contenu symbolique et cérémonieux élevé. C'est une conséquence logique de l'nation-état elle-même, qui dérive la légitimité d'être l'expression de la nation. Monuments nationaux, et jours de vétérans et cérémonies de commémoration sont les exemples typiques. Pour différentes raisons, le gouvernement peut également lancer une campagne de patriotisme de ` ', pour favoriser l'identification avec la nation et ses symboles.

Magnets on automobiles became a popular way to display patriotism in the United States around the time of the 2004 presidential election.
Aimants sur automobiles est devenue une manière populaire de montrer le patriotisme aux Etats-Unis autour de la période du élection 2004 présidentielle.

Le patriotisme compte fortement dessus symbolique actes, tels que montrer , hymne national, participant à un rassemblement de masse, plaçant un patriotique autocollant de butoir sur son véhicule, ou tout autre chemin de proclamer publiquement l'allégeance à l'nation-état. Le patriotisme symbolique en temps de guerre est prévu pour soulever le moral, alternativement contribuant à l'effort de guerre. Le patriotisme en temps de paix ne peut pas être tellement facilement lié, à un gain mesurable pour la nation, mais le patriote ne la voit pas en tant que subordonné. Saluant le drapeau est considéré également patriotique, s'il est fait chaque matin à un bureau de gouvernement, ou sous le feu ennemi sur le champ de bataille.

Les niveaux du patriotisme changent à travers le temps, et parmi des nations. Typiquement, l'intensité patriotique est plus haute, quand la nation est sous la menace extérieure. Dans Les Etats-Unis, l'expression patriotique personnelle est omniprésente. Bien que beaucoup de formes d'expression patriotique symbolique aient provenu des nations d'Europe occidentale plus anciennes, elles sont maintenant moins dominantes là. Le patriotisme en Europe de l'ouest a souvent des connotations spécifiques de anti-sémitisme-immigration, et la perspective historique sur le nationalisme et la guerre est formée par la destruction dedans La Deuxième guerre mondiale. Cependant, dans la zone des guerres les plus récentes, dans les états d'ancien La Yougoslavie, les émotions patriotiques sont encore intenses. Dans beaucoup de l'Europe de l'Est, par exemple dans États Baltiques, le patriotisme est indistinguible de politicised le nationalisme.

L'éthique du patriotisme

Le patriotisme est un soutien essentiellement émotif de la nation, la patrie. On ne le prévoit pas pour avoir une base raisonnable : les soldats ne combattent pas pour un pays parce qu'il produit plus de ciment que l'ennemi, mais parce qu'il est leur pays. Leur patriotisme présuppose son existence - mais pas chacun est conforme à celui. Certains , par exemple, rejettent la légitimité de l'nation-état en tant que tel, et dédaignent le patriotisme comme un-Islamique. La fidélité des musulmans, ils disent, peuvent seulement être au Ummah, la communauté de tous les musulmans. Dans , coïncide habituellement avec , et peut donc être rejeté pour les raisons pro-Européennes. Évidemment, si vous vous opposez à l'existence même des nation-états et des nations, puis il n'y a aucune raison d'évaluer une attitude positive au . Pour le nationaliste, le patriotisme est a vertu, mais ce jugement est fait dans le cadre moral de la croyance nationaliste au sujet de la valeur des nations eux-mêmes.

Parmi ceux qui soutiennent l'nation-état, il y a souvent des désaccords environ spécifique patriotismes. Dans le patriotisme de quelques pays, et particulièrement la fierté nationale, est contesté, parce qu'une minorité se sent qu'il n'y a aucune raison d'être fier. au sujet de Théorie noire de bande de bras d'histoire est un exemple classique. Il se concentre sur la douleur de Australiens Indigènes pendant la colonisation britannique de l'Australie. Premier Ministre Conservateur , qui se décrirait assurément en tant que patriote australien, dit de lui en 1996 :
La vue 'de brassard noir 'de notre histoire reflète une croyance que la plupart d'histoire australienne depuis 1788 a été peu plus qu'une histoire honteuse de l'impérialisme, de l'exploitation, du racisme, du sexism et d'autres formes de discrimination.

Aux Etats-Unis, explicitement l'histoire patriotique a été uniformément critiquée pour son De-souligner le poteau-Colombien dépopulation, Le commerce slave atlantique, et guerres de conquête contre .

German patriots gather to hear Hitler Speak at the 1936 Nurnberg rally in Nazi Germany.
Les patriotes allemands se réunissent pour entendre Hitler parler au rassemblement 1936 de Nurnberg en Allemagne Nazie.

Un des problèmes principaux avec le patriotisme de traitement comme a vertu, est que les patriotismes spécifiques sont en conflit. La défense proche-désespérée du contre Invasion de mai 1940 par a fourni un exemple de patriotisme militaire - soldats hollandais donnant leurs vies pour défendre leur pays. Pourtant plusieurs des soldats Nazis envahissants se sont sans aucun doute sentis, aussi, qu'elles ont été engagées dans un acte patriotique, dans ce cas-ci au nom du . Bon nombre d'entre eux avaient été endoctrinés sous une forme de patriotisme inconditionnel pendant leurs années d'adolescent, alors qu'elles étaient des membres de Jeunesse De Hitler. On l'accepte maintenant généralement, même en Allemagne, que l'invasion n'a eu aucune justification, et dans la mesure où le patriotisme l'a facilitée, puis le patriotisme ne pourrait pas être considéré une vertu. À travers l'histoire, les gouvernements ont appelé des sentiments patriotiques pour soutenir l'agression militaire, l'emprisonnement arbitraire des étrangers, et même le meurtre, actes considérés mauvais par la plupart des individus.

Même si le champ de bataille art de l'auto-portrait-sacrifice est considéré vertueux, il peut être difficile de déterminer si un acte particulier est excellent pour son `'patriotism ''. art de l'auto-portrait-sacrifice est inévitable sur le champ de bataille, la question est combien il est inspiré par des émotions patriotiques. Nous pouvons demander si n'importe quel soldat hollandais particulier de art de l'auto-portrait-sacrificing a agi hors de la dévotion à l'état national hollandais en 1940. Certains ont certainement combattu parce qu'ils ont détesté , et beaucoup de soldats combattent parce qu'ils ne veulent pas sembler être des lâches. En d'autres termes, il y a une distinction entre un acte non-égoïste qui bénéficie la nation, et un qui sont spécifiquement motivés par des sentiments patriotiques. Nous pouvons imaginer deux soldats, bravons également et art de l'auto-portrait-sacrificing. Le premier soldat est motivé par une préférence patriotique pour l'indépendance de son pays. Le deuxième ne s'inquiète rien pour la nation hollandaise en tant que telle, mais a soigneusement étudié le fascisme et a un engagement profond pour sauver le monde de ses maux perçus. Certains, selon leurs préjudices, pourraient jaillir admirent le deuxième soldat davantage que le premier, quoiqu'il pourrait être considéré moins le patriotique des deux.

Patriotisme contre. confrérie universelle

L'exemple de temps de guerre des patriotes se combattant, illustre le point que même le patriotisme de art de l'auto-portrait-sacrificing est sélectif dans le son . Le patriotisme implique que les ressortissants - membres d'une nation - doivent une plus grande allégeance aux ressortissants de camarade qu'aux Étrangers. Cette sélectivité est l'aspect le plus moralement controversé du patriotisme. Beaucoup de gens ont favorisé le concept alternatif d'une communauté humaine universelle, comme exprimé pour l'exemple en expression idéaliste "Alle Menschen werden Brüder" ("toutes les personnes deviennent des frères") de Ode à la joie, une partie de . L''ode à la joie 'est le hymne officiel du et l'expression est considéré avec la méfiance profonde par beaucoup de nationalistes en Europe.

Tous leurs propres ressortissants au-dessus des non-ressortissants. Immigration la loi est basée sur ce principe : simplement par accident de naissance dans un pays, certains ont un droit automatique de vivre dans lui, mais les Étrangers pas . Le patriotisme semble pardonner moralement ces distinctions. Pour cette raison il a été souvent comparé à , le plus notamment dans un papier 2002 par Paul Gompert, Le patriotisme est comme le racisme.

En son article influent "le patriotisme est-il une vertu ?"(1984), le philosophe Alasdair MacIntyre les notes que la plupart des conceptions contemporaines de la moralité insistent pour un genre de cécité impartiale aux traits accidentels comme l'origine nationale dans le traitement juste de nos humains de camarade - et donc, ce patriotisme est inévitablement pas morale sous ces conceptions. MacIntyre continue, cependant, pour construire une conception alternative sophistiquée avec de la moralité qui serait compatible avec le patriotisme.

Patriotisme pour d'autres pays ?

L'histoire inclut beaucoup de cas des individus qui ont agi avec le selflessness passionné au nom des pays non leurs propres. Par exemple, Marquis De Lafayette était un Français qui a combattu pour l'indépendance des treize colonies britanniques en Amérique. L'"Philhellenes," Européens occidentaux qui ont combattu dans Guerre grecque de l'indépendance, sont un autre exemple ; de même que les Américains qui ont combattu du côté allié avant l'entrée de leur pays dans Première Guerre mondiale. De tels cas mettent en question ce que voulons dire nous par "patriotisme" : par exemple, Lafayette était-il un patriote américain, ou les patriotes de Grec de Philhellenes ?

Alasdair MacIntyre réclamerait qu'ils n'étaient pas ; que ces et les cas semblables sont des exemples de , mais pas de patriotisme. Sous cette vue, Lafayette a été seulement consacré aux idéaux de la liberté politique qui étaient à la base de la révolution américaine, mais n'était pas spécifiquement patriotique pour l'Amérique. Pour MacIntyre, le patriotisme par définition peut seulement être une préférence pour le son posséder pays, pas une préférence pour les idéaux pour lesquels un pays est censé pour se tenir.

La vue opposée est également largement tenue : par exemple, beaucoup d'Américains qui professent pour être des patriotes réclameraient que leur patriotisme n'est pas arbitraire la préférence pour l'Amérique, mais est plutôt est basée sur des vertus spéciales (par exemple, "liberté"), qui sont particulièrement, peut-être uniquement, possédé par l'Amérique. Vraisemblablement, pour de tels individus, il serait tout à fait logique pour réclamer que Lafayette était un patriote américain, puisqu'il a combattu au nom (ce qui sont tenus pour être) des vertus américaines.

Patriotisme et démocratie

Les politiciens font souvent appel aux émotions patriotiques en attaquant leurs adversaires, implicitement ou explicitement les accusant de trahir la nation. Selon l'opinion de beaucoup, la nature de ces derniers commente discussion politique de mal et présente moins de moyen de démocratie délibérative pour s'épanouir, parce qu'il fait seulement appel à une émotion négative viscérale (méfiance et patriotisme fâché), plutôt qu'aux vues raisonnées des électeurs sur la politique. Dans quelques démocraties, la trahison réclamée de l'élite politique est devenue une issue centrale, notamment en Allemagne elle-même. Adolf Hitler a condamné les politiciens démocratiques qui ont approuvé l'armistice de novembre 1918 (qui a fini Première Guerre mondiale) comme `Criminels de novembre’.

D'autre part, certains suggèrent cela est une cause de patriotisme. Par exemple, il a pu imaginer que les forces militaires de La Grèce Antique réussi à défendre outre des nombres beaucoup plus grands d'attaquer parce que Perse antique était a , tandis que plusieurs des Grecs ont vécu dans les démocraties, qui leur ont donné un sens de la solidarité et par conséquent du patriotisme. De même, on le pense souvent que , en libérant les Français du joug de , a placé outre d'une grande montée subite de patriotisme que cela a mené au grand succès des armées françaises dans le révolutionnaire et Napoléonien Guerres. Néanmoins, quelques états ont combiné les systèmes du gouvernement tyranniques avec les niveaux élevés du patriotisme, y compris la plus défunte France napoléonienne, après que Napoleon se soit fait l'empereur.

Le patriotisme peut également être vu en tant qu'une des plus grandes barrières psychologiques à parce qu'un sentiment de nationalité commun à tous les citoyens mettent en boîte donnent à la politique démocratique une légitimité parmi la nation, une légitimité manquant dans quelques déclarer qui contiennent a hétérogène la communauté.

Une origine évolutionnaire de patriotisme ?

Pourquoi tant de sentiments patriotiques intenses d'expérience de personnes ? biologie évolutionnaire l'explication est que le patriotisme est une forme de altruisme de parents, dont est posé en principe et expliqué par la théorie choix de parents. Cette explication est spéculative et contestée, et aucun explicite pour le patriotisme a été démontrée.

L'altruisme de parents, sous sa forme plus simple, implique qu'un animal se sacrifierait pour assurer à survie plus de d'une d'autres individus génétiquement relatifs, par exemple des enfants de mêmes parents. Pour expliquer le patriotisme, il devrait s'appliquer à un groupe. Nos ancêtres ont certainement vécu dans de petits groupes d'individus génétiquement relatifs. Puisque des gènes ont tendu à être partagés par le groupe entier, et la coopération était probablement critique pour grouper la survie, une propension d'éprouver des sentiments de fidélité au groupe a été probablement favorisée près . Cette idée a été exprimée près en 1871 comme suit :

Une tribu comprenant beaucoup de membres que, de posséder en degré élevé l'esprit du patriotisme, la fidélité, l'obéissance, le courage, et la sympathie, étaient toujours prêts à faciliter un un autre, et à sacrifier elles-mêmes pour le bien commun, serait excédent victorieux la plupart des autres tribus ; et ce serait choix normal.

La fidélité au groupe pourrait avoir mené des individus à agir qui ont été mal justifiés pour des raisons de art de l'auto-portrait-interest, mais avoir aidé le groupe dans l'ensemble : c'est l'analogie avec l'altruisme de parents. Depuis le temps de Darwin, on a observé l'évidence pour le choix de parents parmi beaucoup d'espèces qui vivent dans de petits groupes. Fréquemment, des animaux dans de telles espèces ont été observés agir qui risquent leurs propres vies mais bénéficient la sûreté du groupe dans l'ensemble (un exemple est le établissement d'un appel d'avertissement contre des prédateurs, un acte qui dirige l'attention du prédateur à l'individu qui l'a donnée). Contesté théories gène-centrées impliquez que les membres de tels groupes ont un intérêt évolutionnaire pour le succès à long terme de la dotation génétique de chacun.

Aujourd'hui, naturellement, les sentiments du patriotisme intense qui saisissent (par exemple) beaucoup d'Américains ne peuvent pas probablement être soutenus dans le sens évolutionnaire par choix de parents, depuis la forme d'Américains une population énorme et génétiquement très diverse. Pourtant les forces censées pour avoir créé la nature humaine, et par conséquent ces sentiments, avaient lieu en effet pendant beaucoup de milléniums, et pendant ce temps toutes les sociétés humaines étaient très petites. Spéculativement, il n'y avait rien à arrêter le sentiment de la fidélité de groupe de la retenue, sans but biologique, de petits groupes à grand.

La rhétorique politique liée au patriotisme compare souvent la nation à une famille, comme dedans, par exemple, les limites et le ` enfantent la Russie 'ou Shakespearian bande de ` d'expression des frères, du jeu Henry V. Dans le compte de parent-choix du patriotisme, ce genre de métaphore pourrait être regardé comme en cherchant à focaliser les personnes normales de sentiments ayez vers des parents, sur la nation dans l'ensemble.

La théorie de choix de les deux parents, et son utilisation d'expliquer le patriotisme, sont contestées. Quelques biologistes évolutionnaires croient que les conditions quantitatives requises pour rendre le choix de parents efficace dans de petites sociétés humaines n'ont pas été simplement réunies. La polémique s'articule sur de quelles valeurs numériques sont être branché aux équations (généralement admises) W. D. Hamilton cela régissent le choix de parents.

Certains acceptent la théorie de en général mais efforts de rejet de l'appeler dans l'explication du comportement humain. Ils souligneraient la grande malléabilité du caractère humain, y compris la possibilité apparente de créer le patriotisme par l'instruction de la jeunesse, en tant que dans l'exemple de la jeunesse de Hitler ci-dessus. D'autres rejetteraient la théorie de choix de parents de patriotisme, simplement parce qu'elles rejettent la théorie d'évolution pour les raisons religieuses. Pour eux, leur croyance religieuse expliquent pourquoi le caractère humain est la manière qu'il est. Selon s'ils voient le patriotisme comme bon ou mauvais, ils l'attribueraient à a volonté libre choix pour bon ou mauvais.

Patriotisme et religion

À travers l'histoire, le sentiment patriotique a été souvent lié à la religion. À de divers points dans l'histoire, en particulier en temps de guerre, les diverses relations de la religion et le patriotisme ont régné.

Dans une variante, les participants patriotes à une guerre reconnaissent que l'ennemi adore le même dieu, mais juge que ce dieu est de leur propre côté, de ce fait fournissant la justification externe pour le patriotisme remarquable juste ci-dessus. C'est peut-être une caractérisation juste de l'attitude de plusieurs des participants au ou la plupart des avants du Première Guerre mondiale. Une autre variante est pour que chaque côté adore différents dieux, reconnaissent que de l'autre le dieu côté existe, et croient que leur propre dieu est supérieur. Ceci a pu avoir caractérisé les conflits entre l'antique Israélites et leur Cananéen adversaires, comme relaté dans . Encore une autre version de patriotisme religieux est la croyance qu'un dieu ou un ensemble de dieux est de son côté, et que le dieu ou les dieux de l'autre côté simplement n'existent pas. Cette vue a souvent caractérisé la croyance des puissances européennes pendant , quand leurs armées souvent fought.against .

Dans n'importe laquelle de ces circonstances, la religion peut fournir un compte satisfaisant à ses croyants pour ce qui autrement serait un paradoxe, à savoir, que les deux côtés en conflit peuvent se sentir patriotiques en même temps. L'idée serait que l'autre côté est en fait la volonté de Dieu de fighting.against, et peut être considérée comme ainsi pour être engagée dans un genre faux de patriotisme.

Tandis que le patriotisme fait souvent appel à la religion, non toutes les religions encouragent le patriotisme. Par exemple, quelques dénominations chrétiennes de Restorationist, comme Les Témoins De Jéhovah et , à participer aux actes et aux cérémonies patriotiques et à refuser de porter le vêtement patriotique.

Voyez également

Sources et davantage de lecture

Généralités

  • Barre-Tal, Daniel, et Ervin Staub. Patriotisme. Édition De Wadsworth : 1999. ISBN 083041410X.
  • Blattberg, Charles. De Pluraliste à la politique patriotique : Mise De la Pratique Première Pression D'Université D'Oxford, 2000. ISBN 0198296886.
  • Cohen, Joshua, et Martha C. Nussbaum. Pour l'amour du pays : Discussion des limites du patriotisme. Pression De Balise : 1996. ISBN 0807043133.
  • Primoratz, Igor (ED). Patriotisme. Livres D'Humanité : 2002. ISBN 1573929557.
  • Paul Gomberg, Le patriotisme est comme le racisme, dans Igor Primoratz, ED., Patriotisme (l'humanité réserve, 2002), pp 105-112. ISBN 1573929557.
  • Viroli, Maurizio. Pour l'amour du pays : Un essai sur le patriotisme et le nationalisme. Pression D'Université D'Oxford : 1997. ISBN 0198293585.
  • L'essai d'Alasdair MacIntyre sur le patriotisme a été édité comme brochure par le département de la philosophie du Université du Kansas et est disponible dans beaucoup de bibliothèques d'université.
  • Craig Calhoun Ilest- il temps d'être Postnational ?. Dans Appartenance ethnique, nationalisme, et droits de minorité. ED. Stephen peut, Tariq Modood et châtelains de Judith. Cambridge : Cambridge VERS LE HAUT, 2004. pp 231-256. En ligne à WWW.ssrc.org.

Histoire:

  • La Deuxième guerre mondiale par John Keegan (diverses éditions ; e.g. Pingouin Etats-Unis 1990, ISBN 014011341X) adresse l'intensification du sentiment patriotique en Europe pendant le 19ème siècle, et comment elle a finalement aidé à faciliter D'abord et En second lieu Guerres mondiales. Keegan décrit également vividly comment des accusations utilisées par Hitler d'Adolf de la trahison aider à atteindre la puissance.

Biologie:

Liens externes

 

  > Français > en.wikipedia.org (Traduit par ordinateur dans le Français)