Phimosis

Phimosis est un état médical en lequel de pénis de l'uncircumcised le mâle ne peut pas être entièrement rétracté. Le mot dérive du Grec phimos (?????, "museau"). La limite est embrouillante parce qu'elle est employée pour dénoter une étape physiologique du développement (i.e., pas une maladie), et un état pathologique (i.e., une condition qui pose des problèmes pour une personne). L'élasticité et l'ambiguïté de la définition sont particulièrement communes en se rapportant à des enfants en bas âge. Conflit poteau-néonatals reflètent le relâchement du 2,3. Phimosis est devenu une matière de controverse au cours des discussions de circoncision (voyez 14 et Analyse médicale de circoncision).

Phimosis dans les la plupart mais non tous les enfants en bas âge est physiologique plutôt que pathologique, tandis que le phimosis dans des enfants et des adultes plus âgés est plus souvent pathologique que physiologique. Certains ont suggéré que le phimosis infantile physiologique soit mentionné As nonretractility développemental du foreskin à distinguez plus clair cette étape normale du développement des formes pathologiques de phimosis 10. La gestion différente est appropriée.

Table des matières

Phimosis infantile ou congénital

Il a été largement identifié par la profession médicale pour la majeure partie du dernier siècle que les enfants en bas âge masculins normaux ont des foreskins qui sont incomplètement séparés du épithélium du pénis de glans2. Ils ne peuvent pas être facilement rétractés. Il y a eu quatre types des réponses et d'attitudes médicales vers ce phimosis infantile "normal" :

  1. Quelques médecins, particulièrement dans la première moitié du vingtième siècle, ont recommandé que le foreskin soit à plusieurs reprises rétracté, au besoin avec une certaine force, pour la libérer du glans. On l'a pensé qu'assurer la séparation tôt pourrait empêcher le phimosis (pathologique) postérieur et les problèmes urinaires dans des garçons plus âgés, puisqu'il a permis le lavage du glans et du foreskin. On a pensé l'hygiène faible pour prédisposer au phimosis pathologique. Cette approche est maintenant rarement recommandée par des médecins.
  2. Quelques médecins, en particulier au milieu du vingtième siècle, ont employé l'action d'éviter du phimosis comme justification pour la circoncision néonatale courante.13 La circoncision empêche le phimosis, bien que par quelques statistiques d'incidence, au moins 10 à 20 enfants en bas âge doit être circoncie pour empêcher chaque cas de phimosis potentiel. Si on croit encore des évaluations inférieures d'incidence de phimosis, bien davantage doit être circonci pour empêcher chaque cas de phimosis. Bien qu'il y ait des partisans de cette vue, il n'est pas considéré un argument contraignant pour la circoncision néonatale courante par la plupart des pédiatres.6
  3. Dans les trois dernières décennies, comme taux de circoncision en Amérique du nord a diminué, les recommandations "officielles" les plus communes et les directives des sociétés médicales, comme les livres infantiles de soin écrits par des "experts," ont souligné qu'il est normal de ne pas pouvoir rétracter le foreskin d'un enfant en bas âge entièrement et qu'il n'a pas besoin d'être fait. Académie américaine de la pédiatrie recommande le nettoyage doux de savon et de l'eau, mais le recommande spécifiquement contre la rétraction de force.1 Il y a maintenant un certain soupçon cette rétraction puissante que les résultats dans l'inflammation peuvent réellement contribuer au phimosis pathologique à un âge plus ancien.2 Bien que le taux de traitement chirurgical de phimosis (habituellement circoncision) tombe, certains urologistes pédiatriques ont argué du fait que beaucoup de médecins continuent à avoir l'ennui distinguer le non-retractility développemental du phimosis pathologique, et que le phimosis est overdiagnosed.10,12,13
  4. En conclusion, il convient noter que le phimosis soit parfois employé comme justification pour la circoncision de sorte qu'il soit approuvé ou est couvert par un système national de santé ou un régime d'assurance privé3,13. La définition peut être étirée par un médecin comme faveur à une famille qui veut avoir un enfant plus âgé circonci après réduction ou report d'elle dans la période néonatale. Au moins en Amérique du nord, la circoncision poteau-néonatale est le plus souvent souvent exécutée en tant que chirurgie mineure de patient par a urologiste pédiatrique ou l'autre chirurgien, plutôt que par un enfant pédiatre ou fournisseur primaire de soin, le faisant beaucoup plus cher que le procédé néonatal et pas toujours couvert par assurance sans raison médicale (telle que le phimosis) 13.

Non tout le phimosis infantile est simplement physiologique. Bien que rare, le phimosis peut de temps en temps mener à l'obstruction ou à la douleur urinaire. Des causes du phimosis pathologique dans l'petite enfance sont changées. Quelques cas peuvent se présenter de balanitis (inflammation du pénis de glans), peut-être dû alternativement des efforts inadéquats de séparer et rétracter un foreskin infantile. D'autres cas de foreskin non-retractile peuvent être provoqués par la sténose ou l'étroitesse preputial qui empêchent la rétraction, par la fusion du foreskin avec le pénis de glans chez les enfants, ou près breve de frenulum, qui empêche la rétraction. Dans certains cas une cause peut ne pas être claire, ou il peut être difficile de distinguer le phimosis physiologique de pathologique si un enfant en bas âge semble être en douleur avec l'urination ou a monter en ballon évident du foreskin avec l'urination ou le malaise apparent. Cependant, monter en ballon égal n'indique pas toujours l'obstruction urinaire 16.

Il y a plusieurs approches de gestion au phimosis infantile.3 La plupart des cas du besoin physiologique simple de phimosis aucune "gestion" mais disparaîtront avec de la période ou l'étirage simple du foreskin. Les divers onguents stéroïdes topiques ont été efficaces à la séparation d'accélération sans chirurgie.7,13 Plusieurs techniques chirurgicales ont été conçues, qui s'étendent de la fente simple d'un segment du foreskin au déplacement de lui ().

Quand le phimosis persiste dans l'enfance ou l'adolescence postérieur, il est moins pour résoudre avec la maturation, et encourt un plus gros risque de poser des problèmes. Cependant, même dans les adolescents et les adultes, quelques foreskins non-retractile peuvent assez se nommer "physiologique," dans le sens d'être une variation développementale qui ne cause pas nécessairement l'ennui.

Phimosis acquis

Phimosis dans des enfants et des adultes plus âgés peut changer dans la sévérité, avec quelques hommes capables rétracter leur foreskin partiellement ("phimosis relatif"), et certains complètement incapables de rétracter leur foreskin même dans l'état flasque ("plein phimosis").[ 4 ]

En raison de l'"élasticité" des critères diagnostiques, il y a eu variation considérable de la prédominance rapportée du phimosis pathologique. Un taux d'incidence de 1% à 2% de uncircumcised l'adulte la population que masculine est souvent citée, bien que quelques études des enfants ou des adolescents plus âgés aient indiqué des taux plus élevés.2 Le phimosis relatif est plus commun, avec des évaluations de sa fréquence approximativement à 8% de uncircumcised des hommes 7.

Quand le phimosis se développe dans uncircumcised l'adulte qui pouvait précédemment rétracter son foreskin, il est presque toujours dû à une cause pathologique, et est bien pour poser des problèmes pour l'homme.

Une cause importante de phimosis acquis et pathologique est chronique obliterans de xerotica de balanitis (BXO), un état de peau d'origine inconnue qui cause un anneau blanchâtre du tissu durci (a cicatrix) pour former près du bout du prépuce. Ce tissu non élastique empêche la rétraction. De l'évidence suggère que BXO puisse être la même maladie As sclerosus et atrophicus de lichen du vulva dans les femelles.[ 1 ] Des facteurs infectieux, inflammatoires, et hormonaux tous ont été impliqués ou proposés en tant que facteurs de contribution. La circoncision est habituellement recommandée bien que des solutions de rechange aient été préconisées.

Phimosis peut se produire après d'autres types d'inflammation chronique (e.g., balanoposthitis), cathéterisation répétée, ou rétraction puissante de foreskin 2.

Images de phimosis.[ 2 ][ 3 ][ 4 ]

Complications potentielles de phimosis acquis

Les complications chroniques d'acquis (phimosis pathologique) peuvent inclure le malaise ou la douleur pendant l'urination ou les rapports sexuels. Le jet urinaire peut être empêché, ayant pour résultat le ruissellement et l'humidité après urination. Nocif obstruction urinaire est possible mais rare. La douleur peut se produire quand un foreskin partiellement escamotable se rétracte pendant et le pénis de glans. Un foreskin totalement non-escamotable est rarement . Il y a de l'évidence que le phimosis peut être un facteur de risque pour le cancer penile[ 5 ].

La plus mauvaise complication aiguë est paraphimosis [ 6 ]. En cet état aigu, le glans est gonflé et douloureux, et le foreskin est immobilisé par le gonflement en position partiellement rétractée. Le pénis proximal est flasque. Paraphimosis est considéré une urgence.

Traitement de phimosis

Phimosis dans l'petite enfance est presque toujours physiologique, et doit être traité seulement s'il pose des problèmes évidents tels que le malaise ou l'obstruction urinaire. Dans des enfants et des adultes plus âgés le phimosis devrait être distingué de breve de frenulum, qui exige plus souvent la chirurgie, bien que les deux conditions puissent se produire ensemble.

Si le phimosis dans des enfants ou des adultes plus âgés ne pose pas des problèmes aigus et graves, les mesures nonsurgical peuvent être efficaces. Le choix du traitement est souvent déterminé près si le patient (ou le docteur) regarde la circoncision comme une option du dernier recours à éviter ou comme cours préféré. Quelques adultes avec les foreskins nonretractile n'ont aucune difficulté et ne voient aucun besoin de correction.

Des taux élevés de succès ont été rapportés avec plusieurs mesures nonsurgical. Application de topique pendant 4-6 semaines à la partie étroite du foreskin est relativement simple et moins chère que des traitements chirurgicaux.13 Il a remplacé la circoncision comme méthode de traitement préférée pour quelques médecins dans Service De Santé National du U.K.[ 7 ] [ 8 ]. Quand le phimosis est partiel, particulièrement chez les enfants, étirage vers l'avant doux répété (pas rétraction), peut favoriser la séparation.

Preputioplasty, dans lequel une fente limitée de dérive dorsale avec la fermeture transversale est faite le long de la bande resserrante de la peau [ 9 ][ 10 ] peut être une alternative efficace à la pleine circoncision 13.

est la solution chirurgicale traditionnelle pour le phimosis pathologique, et est efficace. Les complications sérieuses de la circoncision sont très rares, mais la complication mineure évalue (e.g., devant exécuter un deuxième procédé ou meatotomy pour mettre à jour le premier ou pour rouvrir l'urètre) ont été rapportés dans environ 0.2-0.6% de la plupart des séries rapportées,[ 11 ] bien que d'autres citent des taux plus élevés.13

Il y a une école d'opinion parmi la profession médicale qui préconise et favorise un certain nombre de méthodes alternatives où la chirurgie, avec tous les risques propres, peut être évitée. L'étirage du foreskin peut être accompli manuellement, parfois avec , également connu sous le nom de Beaugé ; méthode[ 12 ]. L'étirage peut également être accompli avec des ballons placés sous la peau de foreskin dessous anesthésie,[ 13 ] ou avec un outil [ 14 ]. expansion de tissu favorise la croissance de nouvelles cellules de peau pour augmenter de manière permanente l'anneau preputial étroit qui empêche la rétraction.

Incidence

Un certain nombre de rapports médicaux d'incidence de phimosis ont été édités au cours des années. Ils changent considérablement en raison des difficultés de distinguer le phimosis physiologique (nonretractility développemental) du phimosis pathologique, des différences definitionnelles, des problèmes d'évaluation, et des influences additionnelles multiples sur des taux poteau-néonatals de circoncision dans les cultures où la plupart des mâles nouveau-nés sont circoncis. Une statistique généralement citée d'incidence pour le phimosis pathologique est 1% de uncircumcised des mâles.21112 Quand le phimosis est simplement égalisé avec le nonretractility du foreskin après âge 3 ans, des taux considérablement plus élevés d'incidence ont été rapportés.[ 4 ]59 D'autres ont décrit des incidences dans les adolescents et les adultes aussi hauts que 50%, bien qu'il soit probable que beaucoup de cas de phimosis physiologique ou de nonretractility partiel aient été inclus.8

Phimosis dans l'histoire

  • était 14 et , le futur roi, était seulement 15 quand ils se sont mariés en 1770. Louis a eu une anomalie génitale, d'après les informations reçues le phimosis, qui a été corrigé par chirurgie mineure, mais seulement après 7 ans de mariage. Marie Antoinette a finalement donné à naissance à leur premier enfant l'année suivante.
  • James Garfield a été assassiné près Charles Guiteau dans . Le rapport d'autopsie pour Guiteau a indiqué qu'il a eu le phimosis. Lorsque, ceci a mené à la spéculation simpliste que le comportement meurtrier de Guiteau était dû à la folie phimosis-induite.




Voyez également

Références

  1. Académie américaine de la pédiatrie. Circoncision : questions fréquemment posées. Les recommandations d'AAP concernant le soin de uncircumcised le foreskin.
  2. Cantu Jr. S. Phimosis et paraphimosis. Excellente vue d'ensemble d'Emedicine.
  3. PA De Dewan. Traitement du phimosis. Med J 178 Austral :148-150, 2003. Discussion de phimosis physiologique et pathologique dans l'enfance et d'utilisation de diagnostic de justifier la chirurgie dans l'intéret des parents. Images des pénis infantiles avec et sans le phimosis.
  4. Gairdner D : Le destin du foreskin, une étude de circoncision. Brit Med J 2 :1433-7, 1949. Cette étude était l'une des premières tentatives de déterminer l'incidence et est toujours citée par les deux avocats et adversaires de circoncision. Il a rapporté à un taux élevé (92%) de retractability par âge 5 ans (bien que le rapport est critiqué parce qu'il "a couru une sonde autour pour détacher l'adhérence du foreskin au glans") et un taux élevé (20%) des garçons plus vieux que 5 sans plein retractability.
  5. Imamura E. Phimosis des enfants en bas âge et des enfants en bas âge au Japon. Acta Paediatr Jpn 39 :403-5, 1997. Une étude de prédominance de phimosis dans plus de 4.500 enfants japonais rapportant à cela l'excédent que un tiers de uncircumcised a eu un foreskin nonretractile par âge 3 ans.
  6. Lannon Cm, Bailey AGD, Fleischman AR, Kaplan Gw, Cordonnier CT, Swanson JT, Coustan D. Rapport annuel De Circoncision. Pédiatrie 103 :686-693, 1999. Bien que pas directement se concentrant sur le phimosis, cette académie américaine de rapport de pédiatrie fournit à une synthèse des statistiques et des avantages de circoncision, la recommandation finale évasive. "l'évidence scientifique existante démontre les avantages médicaux potentiels de la circoncision masculine nouveau-née ; cependant, ces données ne sont pas suffisantes pour recommander la circoncision néonatale courante. Dans le cas de la circoncision, dans lequel il y a les avantages et les risques potentiels, pourtant du procédé n'est pas essentiel au bien-être courant de l'enfant, parents devrait déterminer ce qui est dans le meilleur intérêt de l'enfant."
  7. Monsour MA, Rabinovitch HH, Doyen GE. Gestion médicale de phimosis chez les enfants : notre expérience avec des stéroïdes topiques. J Urol 162 :1162-4, 1999. Bonne description d'une utilité stéroïde topique comme alternative à la chirurgie.
  8. Ohjimi T, Ohjimi H. Techniques chirurgicales spéciales pour le soulagement du phimosis. J Dermatol Surg Oncol 7 :326-30, 1981. Presque la moitié des hommes japonais d'adolescent et d'adulte souffrent d'un certain degré de phimosis.
  9. Øster J : Davantage de destin du foreskin. Incidence des adhérences, de phimosis, et de smegma preputial parmi les écoliers danois. Enfant De Dis De Voûte 43(228) :200-3.1968
  10. Rickwood AM, Marcheur J. Est-ce que phimosis overdiagnosed dans les garçons et trop de circoncisions est-il sont exécutés en conséquence ? Ann R Coll Surg Angleterre 71 :275-7, 1989. Les auteurs passent en revue des statistiques anglaises de référence et les suggèrent que le phimosis soit overdiagnosed, particulièrement dans les garçons au-dessous de 5 ans, en raison de la confusion avec le foreskin développemental nonretractile.
  11. Kr De Shankar, Rickwood AM. L'incidence du phimosis dans les garçons. Brit J Urol Internat 84 :101-102, 1999. Cette étude donne une incidence limitée du phimosis pathologique (0.6% of uncircumcised boys by age 15 years) by asserting that balanitis xerotica obliteransest le seul type indisputable de phimosis pathologique et toute autre chose devraient être "physiologiques" assumé. Restrictiveness de définition et circularité du raisonnement ont été critiqués.
  12. Spilsbury K, Semmens JB, Wisniewski ZS, Holman CDJ. Circoncision pour le phimosis et d'autres indications médicales dans les garçons australiens occidentaux. Med J 178 Austral :155-158, 2003. Statistiques australiennes récentes avec la bonne discussion des problèmes d'évaluation résultant des statistiques chirurgicales. PMID 10444134
  13. Van Howe RS. Traitement rentable de phimosis. Pédiatrie 102 : 4 octobre 1998, p. e43. Un pédiatre et l'activiste de anti-sémitisme-circumcision passe en revue ont estimé des coûts et des complications de 3 traitements de phimosis (stéroïdes, praeputioplasty topiques, et circoncision chirurgicale) et concluent que des stéroïdes topiques devraient être essayés d'abord, et praeputioplasty a la circoncision chirurgicale d'excédent d'avantages. Cet article également prévoit une bonne discussion de la distinction de difficulté pathologique du phimosis physiologique dans les enfants en bas âge et allègue l'inflation des statistiques de phimosis aux fins de fixer l'assurance d'assurance pour la circoncision poteau-néonatale aux Etats-Unis.
  14. Auteurs multiples. "points à discuter."Med J 178 Austral :587-90, 2003. Lettres au Med J austral discutant les statistiques de phimosis de Spilsbury et des recommandations de traitement de Dewan des partisans et des adversaires de circoncision.
  15. Holman JR, KA De Stuessi. Circoncision d'adulte. Médecin de famille Américain 1999;59(6) : 1514. Technique pour la circoncision avec une certaine discussion de phimosis en tant que la plupart d'indication commune pour la circoncision d'adulte.
  16. Babu R, Harrison SK, Hutton KAR. Monter en ballon du foreskin et du phimosis physiologique : y a-t-il une évidence objective de vider obstrué ? BJU Internat 2004 ; 94 :384-7.

D'autres liens

Les liens suivants sont fournis par des avocats contre la circoncision et fournissent une discussion des traitements alternatifs.

 

  > Français > en.wikipedia.org (Traduit par ordinateur dans le Français)