Langues de Senufo

Langues de Senufo (Senoufo dans Francophone l'utilisation) comportent le ca. 15 langues parlées par Senufo dans le nord de D'Ivoire de Côte, le sud-est de et le sud-ouest de . Une langue d'isolement, Nafaanra, est également parlé dans le nord-ouest de . Les langues de Senufo sont généralement considérées une branche de de . Garber (1987) estime tout le nombre de Senufos à environ 1.5 millions ; , basé sur de diverses évaluations de population, comptes 2.7 millions. Les langues de Senufo sont liées à l'ouest près Langues de mande, aux sud près Langues de Kwa, et au nord et à l'est par des langues de Gur.

Les langues de Senufo sont comme des langues de Gur du fait elles ont un suffixal classe de nom le système et cela des verbes sont marqués pour l'aspect. La plupart des langues de Gur au nord de Senufo ont une tonalité deux downstep le système, mais le système tonal des langues de Senufo est la plupart du temps analysé comme système de tonalité de trois niveaux (haut, mi, le bas).

Les langues de Senufo ont été influencées par les langues voisines de mande de nombreuses manières. Beaucoup de mots ont été empruntés aux langues de mande et . Carlson (1994 :2) note que le ` il est probable que plusieurs constructions grammaticales sont des calques sur les constructions correspondantes de bambara. Comme des langues de mande, les langues de Senufo ont un Sujet-Objet-Verbe () ordre constitutif, plutôt que qui est plus commun dans Gur et dedans dans l'ensemble.

Table des matières

Classification

Delafosse (1904 :192-217) était le premier linguiste à écrire sur les langues de Senufo. Il a noté que le Senufo ont été souvent confondus avec le mande, en partie parce que l'utilisation des langues de mande par le Senufo était répandue :

[ l'eux de parmi de répandue s'est de mandé de langue de L]a, lieu d'Eu de nombreuses Ontario d'alliances de DES... Que l ón de C'est là l'origine de la confusion un entre souvent Mandé et Sénoufo de faite... que d'alors, ethnographique de point de vue d'aut, antropologique et linguistique triples, familles de deux de ces d'entre de profonde d'est de différence de La. (p. 193)

Dans les classifications influentes de Westermann (1927, 1970[1952 ]) et de Bendor-Samuel (1971), les langues de Senufo ont été classifiées comme langues de Gur. Commençant par Manessy (1975) cependant, cette classification s'est appelée dans le doute. En 1989, John Naden, dans sa vue d'ensemble de la famille de Gur, a déclaré que les langues restantes de `[t]he, particulièrement Senufo, peuvent ne pas jaillir soient plus de Gur central étroitement lié qu'à Guang ou à reste du Togo, ou que ces derniers Gur central ou en Volte-Comoe '(1989 :143). Pour cette raison, Williamson et Blench (2000 :18.25-6) endroit Senufo en tant que s'embrancher juste avant Gur dans Le Volte-Congo noeud de .

Subclassification

Classifications tôt de Senufo (e.g. Bendor-Samuel 1971) étaient principalement géographiquement motivé, divisant les langues de Senufo en Senufo nordique, central, et méridional. En années suivantes, cette terminologie a été adoptée par plusieurs linguistes travaillant sur des langues de Senufo (Garber 1987 ; Carlson 1983, 1994). Mensah (1983) et Mills (1984) ont évité ce des limites géographiques mais ont employé principalement même grouper, selon Garber 1987. SIL International dans son Ethnologue subdivise les langues de Senufo dans six groupes. Combinant les deux résultats de classifications dans grouper ci-dessous.

Map of the Senufo language area showing the major groups and some neighbouring languages.
Carte du secteur de langue de Senufo montrant les groupes de commandant et quelques langues voisines.

Senufo Nordique

Senufo Central

Senufo Méridional

Références

Dispositifs linguistiques

  • Carlson, Robert (1994) Une grammaire de Supyire. Berlin/New York : Mouton de Gruyter. ISBN 3110140578.
  • Carlson, Robert (1997) Les Langues De Senufo. CP/CV 2 : Actes du CILG1, 23-42.
  • Garber, changement d'ordre des mots d'Anne (1980) 'et les langues de Senufo.'dedans Études en sciences linguistiques, 10, 1, 45-57.
  • Garber, Anne (1987) Une analyse Tonale de Senufo : Dialecte de Sucite (Gur ; Burkina Faso). Dissertation de PhD, Urbana : Université de l'Illinois/d'Ann Arbor : UMI.
  • Garber, Anne (1991) 'la structure phonologique du mot de Senufo (Sicite) ', Journal des langues africaines occidentales, 21, 2, 3-20.
  • Manessy, sénoufo 'nominal 'd'en de détermination de La de Gabriel (1996a), Linguistique Africaine, 16, 53-68.
  • Manessy, Gabriel (1996b) 'sénoufo d'en de nominale de classification de La de sur d'observations ', Und Übersee d'Afrika, 79, 21-35.
  • Moulins, Elizabeth (1984) Phonologie de Senoufo, discours au syllabe (une approche prosodique) Publications de SIL dans la linguistique (ISSN 1040-0850), 72.

Classification

  • Bendor-Samuel, John (1971) 'Niger-Congo : Gur 'dans : Thomas Sebeok et baie de Jack (eds.), Linguistique en Afrique subdésertique (le courant tend dans la linguistique 7), le Hauge/Paris : Mouton, 141-178.
  • Delafosse, Maurice (1904) Comparatifs De de Vocabulaires plus des limitrophes de régions de les de dans d'ou de Côte d 'Ivoire de La de à de parlés de dialectes d'ou de langues de De 60 (le DES d'avec note des linguistiques et des ethnologiques, bibliographie d'une et carte d'une). Paris : Leroux.
  • Manessy, Gabriel (1975) Langues Oti-Volte de Les. Paris : SELAF.
  • Mensah, E.N.A. et Z. Tchagbale (1983) D'Ivoire de Gur de Côte de langues de DES d'atlas. Abidjan : Institut de Linguistique Applique.
  • Westermann, Diedrich Et Bryan, M.A. (1970 [ 1952 ]). Les langues de l'Afrique occidentale. Oxford : Institut/Pression Africains Internationaux Université D'Oxford.
  • Williamson, Kay et Blench, Roger (2000) 'Niger-Congo ', dans Heine, Bernd et infirmière, Derek (eds.) Langues africaines : une introduction, Cambridge : Pression D'Université De Cambridge, 11-42.

Liens externes

 

  > Français > en.wikipedia.org (Traduit par ordinateur dans le Français)