Île de Socotra

Map of the Socotra archipelago
Carte de l'archipel de île de Socotra

Île de Socotra ou Soqotra (Arabe ????? ; Suqu?ra) est un petit archipel de quatre îles et îlots dans L'Océan Indien outre du Klaxon de l'Afrique environ 350 kilomètres de sud de la République de Le Yémen, ce qui administre la île de Socotra pour Le sultanat de Banu Afrar Mahra de Qishn et de île de Socotra.

Table des matières

Géographie et climat

L'archipel comprend l'île principale montagneuse de la île de Socotra (km² 3625) et de trois plus petites îles connues collectivement en tant que "frères", Al Kuri D'Abd, Samha, Darsa, plus d'autres affleurements rocheux inhabitables. Al Kuri et Samha d'Abd ont une population de peu de cent gens entre elles ; Darsa est inhabité. La ville principale est Hadiboh (population estimée en 2004, 43,000) les habitants de la île de Socotra élèvent des bétail et des chèvres.

Le climat est généralement tropical désert, avec des précipitations étant lumière, saisonnier (hiver) et plus abondant à la terre plus élevée dans l'intérieur que le long des terres en contre-bas côtières.

La île de Socotra a trois terrains géographiques : les plaines côtières étroites, a pierre à chaux le plateau a imprégné avec karstique cavernes, et Montagnes de Haghier.

Satellite image of Socotra
Image satellite de île de Socotra

La île de Socotra est une du peu le plus d'isolement de la terre sur terre d'origine continentale de masses continentales (i.e., pas de volcanique origine). L'île détachée probablement d'Afrique comme bloc de défaut pendant le milieu Pliocène (ca mya 6), dans le même ensemble d'événements rifting qui ont ouvert Golfe d'Aden à son nord-ouest. Le long isolement géologique de l'archipel et sa chaleur féroce et la sécheresse ont combiné pour créer un unique et spectaculaire endémique flore qui serait fortement vulnérable pour changer ; les aperçus ont indiqué que plus qu'un tiers des 800 environ des espèces d'usine de île de Socotra sont trouvés nulle part d'autre. Les botanistes rangent la flore de la île de Socotra parmi la flore de l'île dix la plus mise en danger dans le monde. L'archipel est un emplacement d'importance globale pour la conservation de biodiversité et d'un centre possible pour ecotourism. Même Arabe Du sud Moderne Sémitique langue, Soqotri, est parlé seulement là, bien qu'on le lie à d'autres langues Arabes Du sud sur le continent Arabe comme Langue de Mehri.

Un des plus saisissante des usines de la île de Socotra est l'arbre du sang de dragon (Cinnabari de Dracaena), ce qui est étrange-regarder très, arbre parapluie-formé. Sa sève rouge était le sang de dragon des ancients, cherché après comme une médecine et un colorant.

Comme avec beaucoup de systèmes d'isolement d'île, battes sont les seuls mammifères indigènes à la île de Socotra. En revanche, la biodiversité marine autour de la île de Socotra est riche, caractérisé par un mélange unique des espèces qui ont provenu des régions biogéographiques de farflung : l'Océan Indien occidental, la mer rouge, L'Arabie, L'Afrique de l'Est et l'Indo-Pacifique plus large.

Le climat de monsoonal est fort : à partir de juin à septembre l'île a traditionnellement été inaccessible, en raison des vents excessivement forts de mousson et des hautes mers. En Juillet 1999 une île de Socotra ouverte nouvel par aéroport à l'année extérieure ronde. La plupart de Socotris encore de phase sans électricité, l'eau courante ou une route pavée. À la fin du les années 90 a Programme des Nations Unies pour le développement a été lancé dans le but de fournir un aperçu étroit de l'île de la île de Socotra. L'île de semiarid est montagneuse avec une plaine côtière étroite. Élévation intérieure de montagnes à 5000 pieds (1525 mètres). Les produits en chef de l'île sont dates, ghee, tabac, et poissons.

Histoire

La île de Socotra apparaît As Dioskouridou ("du Dioscurides") dans 1er siècle Periplus de la mer d'Erythraean, une aide de navigation. Dans les notes à sa traduction de Periplus, G.W.B. Huntingford remarque que le nom Île de Socotra n'est pas grec d'origine, mais du Sanskrit sukhadhara de dvipa ("île de bonheur"). Une tradition locale a soutenu que les habitants ont été convertis en Christianisme par Thomas dans l'ANNONCE 52, et dans 10ème siècle le géographe arabe Al-Hamdani D'Abu Mohamed Al-Hassan été déclarés que dans sa période la plupart des habitants ont des chrétiens.

L'explorateur Da Cunha de Tristão mis à terre dans le tôt 16ème siècle et île de Socotra considérée conquise pour Le Portugal, lorsque le christianisme avait disparu de l'île excepté les croix en pierre auxquelles Alvares a indiqué des personnes adorées. Cependant, pendant une visite de l'île dedans 1542, Francis Xavier a trouvé un groupe de personnes prétendant être descendu des convertis faits par St. Thomas.

Les îles ont passé sous la commande du Mahra sultans dedans 1511, mais est par la suite devenu a Britannique protectorat dedans 1886, pour qui c'était une escale stratégique importante. Avec l'indépendance du Yémen, les îles sont arrivées à leur arrangement courant.

Références

  • Casson, Lionel. 1989. Le Periplus Maris Erythraei. Pression D'Université De Princeton. ISBN 0-691-04060-5 .
  • Daine, D. Brian. 1970. Île de Socotra : Une reconnaissance archéologique en 1967. Édité par Henry Field et Edith M. Laird. Projets de recherche De Champ, Miami.
  • Schoff, Wilfred H. 1912. Le Periplus de la mer d'Erythraean. Longmans, Vert, et Cie., New York, Deuxième Édition. Réimpression : La Nouvelle Delhi, Oriental Books Reprint Corporation. 1974. (la nouvelle édition de livre cartonné de A est fournie par les livres inc. de Coronet. En outre réimprimé par des livres de sud Asie, 1995, ISBN 8-121506-99-9 )

Liens externes

 

  > Français > en.wikipedia.org (Traduit par ordinateur dans le Français)