Créole Espagnol

Un certain nombre Langues créoles sont basés sur Langue espagnole.

Table des matières

Langues créoles espagnoles

Liste de Espagnol- basé Langues créoles:

Chavacano

Chavacano (aussi Chabacano) est un Créole Espagnol-basé parlé dans Philippines. Le nom de la langue provient du mot espagnol Chabacano, ce qui selon la plupart des dictionnaires espagnols est défini comme signification "vulgaire", "du goût douteux", "grotesque"ou"méchant".

Selon a 1990 recensement, il y a 292.630 haut-parleurs. C'est la langue principale de Ville De Zamboanga. Chavacano est également parlé dans les parties de Sabah, La Malaisie le plus près aux Philippines.

Le vocabulaire vient du Langue espagnole, tandis que grammaire est la plupart du temps basé sur les structures indigènes. Il est employé dedans éducation primaire, télévision et radio.

Il est encore intelligible aux haut-parleurs espagnols. Cependant, Les mots anglais infiltrent la langue.

Pour plus d'information voyez l'article Chavacano, ou lien à Chavacano: Ethnologue rendez compte de Chavacano.

Palenquero

Palenquero (aussi Palenque) est un Créole Espagnol-basé parlé dedans La Colombie.

Le groupe ethnique qui parle ce créole consiste seulement en 2.500 personnes, en date de 1989.

Il est parlé dedans La Colombie, dans le village de San Basilio de Palenque ce qui est du sud et à l'est de Carthagène, et dans quelques voisinages de Barranquilla.

Le village a été constitué par les esclaves échappés (Marron) et parfois Américains Indigènes. Puisque beaucoup d'esclaves n'avaient pas été soumis à beaucoup de contact avec personnes blanches, palenqueros langues créoles de rai de langue espagnole et leur africaine.

Les orateurs espagnols ne peuvent pas comprendre Palenquero. Il y a quelques influences de Kongo dans République démocratique du Congo. Un 10% de la population de l'âge au-dessous de 25 ans parle Palenquero, en date de 1998. Le plus commun aux personnes âgées.

Pour plus d'information voyez Palenquero: Ethnologue rendez compte de Palenquero.

Pidgin Hawaïen

Pidgin Hawaïen est le Créole parlé dedans Hawaï. Il a des mots espagnols, mais non considéré un Créole espagnol, parce qu'il y a seulement quelques uns et c'est une langue de substrat. C'est à l'origine un Créole anglais.

Yanito

Yanito est parlé dedans Le Gibraltar. Il est la plupart du temps dérivé d'espagnol et d'anglais.

langues créoles Espagnol-influencées

Papiamento

Papiamento ou Papiamentu est a Langue créole parlé par 359.000 personnes.

Principalement parlé dedans Pays Bas Antilles par 179.000 personnes (en date de 1998) et Aruba par 100.000 personnes (en date de 2004).

Ce Créole devient censément plus semblable à Langue espagnole comme les passages de temps dus à la relation étroite avec les pays de Hispanophone, mais c'est à l'origine a Créole Portugais.

En raison des similitudes entre ces derniers Ibérien langues, il est difficile de s'assurer si un certain dispositif est dérivé du Portugais, Espagnol ou Ladino, après l'adaptation aux règles de Papiamento.

Pour plus d'information voyez Papiamentu: Ethnologue rendez compte de Papiamentu.

Pour une discussion au sujet des origines de cette langue voyez [ 1 ].

D'Ambô de Fá

Le Créole de l'île de Ano Bom (Guinée équatoriale) reconnu As Falar de Ano Bom (D'Ambô de Fá ou même D'Ambu de Fla) est analogue au Créole portugais Forro, parlé par 9.000 personnes dans Ano Bom et Fernando Póo Îles. En fait, Le d'Ambô de Fá est dérivé de Forro pendant qu'il partage la même structure (82% du lexique). Au 15ème siècle, l'île était inhabitée et découverte près Le Portugal mais, par le 18ème siècle, Le Portugal a échangé lui et quelques autres territoires en Afrique pour l'Uruguay avec L'Espagne. L'Espagne a voulu obtenir le territoire en Afrique, et le Portugal a voulu élargir bien plus le territoire qu'ils ont vu comme "nouveau Portugal" (le Brésil). Néanmoins, la foule d'Ano Bom était contre le décalage et était hostile vers les Espagnols. Cette hostilité, combiné avec l'isolement de la Guinée équatoriale de continent et la proximité de São Tomé et Príncipe - juste 400 kilomètres de l'île - ont assuré l'entretien de son identité.

Le d'Ambô de Fá a gagné quelques mots de Espagnol origine (10% du lexique), mais quelques mots sont douteux d'origine parce que l'espagnol et les portugais sont également basés sur la même langue (latin parlé ou Latin Vulgaire).

Comme Papiamento et Macaista Chapado, c'est à l'origine a Créole Portugais avec quelques emprunts d'Espagnol.

Voyez également : Histoire de Guinée équatoriale

langues indigènes Espagnol-influencées

La plupart des langues indigènes aux régions qui ont entré en contact avec des Espagnols sont profondément influencées par la langue espagnole. Ces langues incluent Tagalog des Philippines, Chamorro de la Guam, et le plus sensiblement les langues indigènes des Amériques, en particulier Quechua et Guaraní. Toute la ces derniers, cependant, ne sont pas les langues créoles. Indépendamment des emprunts généreux des langues espagnoles et diverses autres, ils restent fondamentalement indigènes dans la grammaire et le lexique.

Chamorro

Chamorro (aussi Tjamoro) est une langue Espagnol-influencée parlée par environ 78.000 personnes dedans La Guam et Les Mariannes du Nord. Selon a 1991 publication, 62.500 des haut-parleurs habitent en Guam, ce qui est rudement moitié de la population, tandis que recherche conduite dedans 1990 estime le nombre de haut-parleurs en Mariannes du Nord à 14.205.

Linguistiquement, Chamorro appartient à la branche Malayo-Polynésienne occidentale de la famille d'Austronesian des langues.

On lui enseigne au Université de la Guam. Certains Bible des parties ont été traduites en Chamorro.

Pour plus d'information voyez Chamorro: Ethnologue rendez compte de Chamorro.

Tagalog

Tagalog, ce qui est la langue indigène le plus largement parlée dans Philippines, a adopté dans son vocabulaire un grand nombre de mots d'Espagnol. Il y a environ 6.000 mots espagnols dans le tagalog, rudement formation environ de 17% des mots de la racine de la langue. D'autres langues indigènes aux Philippines, comme Cebuano, ont sensiblement également absorbé des mots espagnols.

Comme Chamorro, Le tagalog appartient à la branche Malayo-Polynésienne occidentale de la famille d'Austronesian des langues.

Le plus souvent les mots ont adopté des concepts étrangers visés tels que les noms des jours de la semaine et les noms des mois ; comme le mot Huwebes (Espagnol, jueves signification Jeudi) et Mayo (Espagnol, mayo signification Mai). Les décimales espagnoles sont également souvent employées pour compter la devise, indiquant son âge ou dire le temps.

Cette adoption des mots a également provoqué le phénomène curieux de deux mots ou plus se rapportant au même concept. Par exemple, le mot de tagalog pour chaise est l'un ou l'autre l'indigène upuan ou Espagnol-basé silya (de silla) ; ou le mot pour ville peut être l'indigène lungsod ou syudad (Espagnol, ciudad).

Voici une phrase d'échantillon : Dans L'Espagnol, "pouvez-vous brancher le ventilateur par la fenêtre ?le ¿Puede "est-il" de l'encender el ventilador de la ventana ?", dans le tagalog, c'est bentilador buksan d'ang "de Puwede (puede) (bintana de malapit SA de ventilador)na (ventana).

Le tagalog est devenu la base de la langue nationale des Philippines, Philippin.

Exemples des mots empruntés d'Espagnol :

  • hepe (Espagnol :jefe)-chef
  • kumpisal (Espagnol :confezar)-admettez
  • dalanghita (Espagnol :naranjita)-mandarines
  • silya (Espagnol :cilla)-chaise
  • kabayo (Espagnol :cavallo)-cheval
  • relos (Espagnols :relojes)-observez
  • harina (Espagnol :harina)-farine
  • oras (Espagnols :horas)-heure
  • kotse (Espagnol :coche)-voiture
  • saklolo (Espagnol :socorro)-aidez
  • gobiyerno (Espagnol :govierno)-gouvernement
  • luku-luko (Espagnol :fou
  • pero (Espagnol :pero)-mais
  • porke (Espagnol :que)-just de por parce que
  • o (Espagnol :o)-ou
  • Pilipinas (Espagnol :Filipinas)-Philippines

Quechua

Quechua était la langue officielle du Tahuantinsuyu, ou empire d'Inca, ce qui a enjambé par le moderne-jour méridional La Colombie, L'Equateur, Perú, La Bolivie, du nord-ouest L'Argentine et nordique Le Chili. Il était encore parlé par beaucoup du restant Américains Indigènes habitant toujours ces pays et par certains des indigènes du Brésil.

Quechua a éprouvé 500 ans d'influence d'Espagnol, et en écoutant les haut-parleurs monolingues de l'entretien de Quechua, on peut entendre l'utilisation du jargon espagnol et des verbes entremêlés parmi le reste de leurs expressions. Beaucoup de verbes espagnols sont même exprimés en utilisant des conjugaisons de Quechua, comme l'"parlanichik".

Un grand volume de mots espagnols ont été absorbés dans Quechua, et souvent les expressions utilisées sont d'une manière flagrante espagnoles, comme ; "Las une fois de la mañana-kama"[jusque à onze heures le matin] ce qui est Espagnol pur excepté -kama suffixe (signification jusque à).

Les centaines sur des centaines de mots espagnols étaient Quechuanized et intégré dans la langue de Quechuan. Plusieurs de ces emprunts étaient des mots décrivant des concepts étrangers, de même que le point de droit pour la raison des emprunts par d'autres langues maternelles.

Quelques dialectes de Quechuan contiennent des emprunts plus espagnols que d'autres, mais tous néanmoins ont des quantités généreuses de mots espagnols, verbes, idiomes et expression.

Les emprunts dans le lexique de noyau de Quechua ont mené là à être plus d'un mot pour le même objet ou concept. En conséquence, on peut ici des haut-parleurs de Quechua emploient l'une ou l'autre forme. Le choix du mot pour frère dans Quechua peut être l'un ou l'autre l'indigène "tura"ou"irmanu"(Espagnol, hermano) ; le mot quarante peut être l'indigène "chunka de tawa"ou"kwarenta"(Espagnol, cuarenta) ; le mot pour jour peut être "p'unchay"ou"diamètre"(Espagnol día) ; comprenez peut être "jamut'ay"ou"intyendiy"(Espagnol, entender).

La plupart de rival de dialectes de Quechuan, tandis que d'autres loin surpassent, le nombre d'emprunts espagnols qui peuvent être trouvés dans le tagalog ou les autres langues indigènes influencées par Spanish.

Quelques mots de Quechuan d'origine espagnole :

  • trigu - blé (de trigo)
  • abugadu - avocat (de abogado)
  • jirmay - au signe (de firmar)
  • irmanu - frère (de hermano)
  • taita - père, papa (du vieil Espagnol taita)
  • intyendiy - pour comprendre (de entender)
  • pasay - pour passer (de pasar)
  • plata - argent, argent (de plata)
  • keday - pour rester (de quedar)
  • piedey - pour perdre (de perder)
  • burru - âne (de burro)
  • bwenu - bon (de bueno, bon)
  • porke - parce que (de porque)
  • pero - mais (de pero)
  • aun - néanmoins (de aún)
  • filiadu - filiale (de afiliado)
  • entós, tóns - puis (de entonces)
  • puis, picoseconde - puis (de pues)
  • ka dyiáy ? - ainsi ce qui ?, quoi encore ! (du ¿qué de de ahí?)
  • ka d'awra ? - maintenant ce qui ? (du ¿qué d'ahora?)
  • ka de tóns ? - puis ce qui ? quoi encore ! (du ¿qué d'entonces?)

Mamani Patiguana (2001) tout en étudiant l'influence de l'espagnol sur Quechua discerné ;

"Poco d'ido d'ha de quechua de lengua de La un castellanizándose de poco. Vocabulario han de propio de gran parte de su de conservado de quechuahablantes d'Algunos, le que tal han de manera du cambiado De d'aspectos de muchos d'otros d'en de pero parecen le castellano de más."

Traduction en anglais : "La langue de Quechuan a été hispanicized petit par peu. Quelques Quechuan-orateurs ont maintenu une grande partie de leur propre vocabulaire, mais entre d'autres, beaucoup d'aspects ont changé tellement sensiblement qu'ils retentissent plus comme l'Espagnol."

S'il y a une langue indigène qui a des emprunts plus espagnols que Quechua, c'est une autre langue américaine indigène, également parlé en Amérique Du sud, Guaraní langue.

Guaraní (Jopará)

Depuis 1992 le ministère d'éducation de Le Paraguay a commencé à enseigner Guaraní sous sa forme pure, différencier de ce qui s'appelle jopará, ce qui est réellement la vraie langue maternelle de presque tous les Paraguayer.

Ladino

Ladino est non un Créole mais une évolution indépendante du médiéval Castillan langue historiquement parlée près Juifs De Sephardic dans méridional L'Europe, Moyen-est, et L'Afrique du nord. Il est la plupart du temps basé dessus Espagnol, avec des influences de Hébreu, Français, Grec, Turc, Arabe et Langues slaves du sud.

Voyez également

  • Pidgin
  • Vrai Milieu universitaire Española
  • Linguistique

Lien externe

  • RAE: Vrai Milieu universitaire Española.
 

  > Français > en.wikipedia.org (Traduit par ordinateur dans le Français)