Wilhelm II de l'Allemagne

Wilhelm II
Empereur et roi allemands de la Prusse
Redevance Allemande
Chambre de Hohenzollern

Wilhelm I
Enfants
Prince Friederich
Princesse Louise
Friederich III
Enfants
Prince Wilhelm
Princesse Charlotte
Prince Heinrich
Prince Sigismund
Princesse Victoria
Prince Waldemar
Princesse Sophie
Princesse Margarete
Wilhelm II
Enfants
Prince De Couronne Wilhelm
Prince Eitel Friederich
Prince Adalbert
Prince Août Wilhelm
Prince Oskar
Prince Joachim
Princesse Viktoria Luise

Wilhelm II de l'Allemagne (soutenu Von Preussen De Friedrich Wilhelm Viktor Albert 27 janvier, 1859-4 juin 1941), était le dernier Allemand Empereur (Kaiser) et durez Roi (König) de La Prusse, régner de 15 juin1888 à 9 novembre1918.

Table des matières

Fond et vie tôt

Prince Wilhelm
Prince Wilhelm

Il est né dedans Berlin à Prince De Couronne Friedrich et son épouse, Victoria, Princesse Royal de la Grande-Bretagne. Sa mère était la tante de Impératrice Alexandra (épouse de Tsar Nicholas II), et soeur de roi Edouard VII. Un traumatique naissance de culasse gauche il avec un bras gauche défraîchi dû à La Paralysie D'Erb, ce qu'il a essayé avec un certain succès de cacher. (dans la photographie vis-à-vis de, une main tient défraîchi, le cacher. En beaucoup d'autres photos il porte des ciseaux de gants blancs dans sa main gauche pour faire le bras sembler plus longtemps.)

Les analyses récentes des disques de sa naissance dans les archives impériales ont également suggéré qu'il ait pu avoir éprouvé un certain trauma de cerveau, probablement menant aux dommages. Des historiens sont divisés dessus si une incapacité si mentale a pu avoir contribué à son fréquemment agressif, dépourvu de tact, entêté, et approche intimidante de temps en temps aux problèmes et aux gens, ce qui était évident dans sa vie personnelle et politique. Une telle approche a certainement troublé la politique allemande sous sa conduite, le plus notamment dans son renvoi du prudent Von Bismarck D'Otto. Il a également eu un rapport très faible avec sa mère, à qui culpabilité au-dessus de son défaut de forme l'a menée à essayer "de le battre" hors de lui par un régime d'exercice rigoureux. Il a été accusé de mégalomanie dès 1894, par pacifiste d'German Ludwig Quidde. Wilhelm a été possédé d'une intelligence rapide, mais malheureusement ceci a été troublé par un trempe revêche. Bien qu'il ait aimé poser, dans la conversation, en tant qu'homme du monde, il est resté convaincu qu'il a appartenu à un ordre distinct de l'humanité, indiqué pour monarchie par la grace de Dieu.

Wilhelm a été instruit à Kassel au Friedrichsgymnasium et Université de Bonn. Sur la mort de Wilhelm I sur Mars 9 1888, son père était empereur couronné As Friedrich III mais il était mort du cancer de gorge, et en juin que la même année Wilhelm II l'a réussi comme empereur.

Règne

Sa règle a été notée pour le sien militaristic poussez pour affirmer la puissance allemande. Il a cherché à augmenter les possessions coloniales allemandes, "un endroit au soleil", contraire à l'Eurocentrisme de Bismarck. Sous Tirpitz Plan, par les factures navales de 1897 et 1900, la marine allemande a été augmentée jusqu'à font face à celle du Le Royaume-Uni. Le Kaiser avait longtemps été envieux de son grand-mère (La Reine Victoria) empire et marine. Dans 1889 il a dit à Francis Joseph de L'Autriche-Hongrie cela "le jour de la mobilisation Autriche-Hongroise, pour quelque cause, soyez le jour de la mobilisation allemande aussi."sa personnalité et politiques ont oscillé entre contrarier et amuser la Grande-Bretagne, La France, et la Russie.

Bien que dans son princehood il ait été un grand admirateur de Von Bismarck D'Otto, L'impatience caractéristique de Wilhelm l'a bientôt introduit dans le conflit avec le chancelier de fer, le fondateur de son empire. En outre, les jeunes Kaiser étaient venus au trône dans la détermination qu'il allait régner aussi bien que le règne.

À cet effet, il a écarté Bismarck dans 1890, et abandonné les politiques soigneuses du chancelier, remplacement de lui avec Von Caprivi De Graf De Lion, qui alternativement a été remplacé près Zu Hohenlohe-Schillingsfürst de prince Chlodwig en 1894. Il a été suivi du prince Von Bülow de Bernhard en 1900 et Von Bethmann-Hollweg De Theobald en 1909. Tous ces chanceliers étaient les fonctionnaires aînés et les politician-homme d'État non assaisonnés comme Bismarck. Wilhelm a voulu exclure l'apparition d'autre Bismarck, qui il a finalement détesté en tant qu'étant "un vieux killjoy rustre" qui n'avait permis à aucun ministre de voir le Kaiser excepté en sa présence. Sur son retraite imposée et jusqu'à son jour de mort, le chancelier de fer devait devenir un critique amer des politiques du Kaiser.

Wilhelm, par la nature un homme impatient, subjectif dans ses réactions et affecté fortement par sentiment, était mal équipé pour orienter la politique étrangère d'Allemand le long d'un cours raisonnable. Un exemple typique était à lui "amour-détestent" le rapport avec La Grande-Bretagne et avec ses cousins anglais. Quand la guerre est venue environ dedans 1914 le Kaiser a sincèrement cru qu'il était la victime d'une conspiration diplomatique installée par son défunt oncle, Edouard VII.

En discutant avec et en écartant Bismarck en 1890 il a laissé Traité De Réassurance la Russie (étant signé dedans 1887 avant qu'il soit monté la faute de trône), de ce fait perdant la garantie du Russe neutralité en cas d'un conflit avec La France. Wilhelm s'est constamment déplacé entre les positions astonishingly contradictoires : fidélité chevaleresque à l'alliance Austro-Hongroise, bonne volonté de coopérer avec la Grande-Bretagne, et même l'imagination d'un pacte européen grand de puissance embrassant l'empire allemand, La France, et la Russie ; à cette dernière idée il a imaginé aussi tard As 1905 qu'il était parvenu à gagner Tsar Nicholas II excédent après leur réunion à Björkö.

La Grande Guerre

En dépit de son attitude il est difficile de dire qu'il a cherché Première Guerre Mondiale. Bien qu'il ait eu des ambitions pour la domination globale, il n'était jamais l'intention de Wilhelm de créer un conflit à grande échelle pour atteindre de tels buts. Dès qu'il s'est rendu compte qu'une guerre mondiale était imminente, il a rendu laborieux, quoique de la dernière chance, efforts de préserver la paix (telle que "Willy et Nicky"correspondance) - mais une fois que la mobilisation générale commençait, il a fait peu pour stopper le cours des choses. La référence britannique contemporaine à la Première Guerre Mondiale As la guerre du Kaiser est maintenant vu comme injuste et injustifié dans ses suggestions fausses que Wilhelm était personnellement responsable du conflit. Néanmoins, son militarisme et poussée flagrants pour approuver l'établissement militaire et l'industrie allemands (le plus notable Krupp la société) forcée son empire dans des armements emballent avec des puissances européennes de concurrence. Une fois que cette course s'accélérait suffisant, la guerre a semblé inévitable.

Il s'était allié avec L'Autriche-Hongrie et encouragé leur dur-ligne aux Balkans, et bien qu'il ait perdu son nerf à la dernière minute il était trop tard, et il a bientôt récupéré pour pousser ses généraux pour de grands accomplissements. Pendant la guerre il était commandant dans le chef mais il a bientôt perdu toute la commande de la politique allemande et sa popularité a plongé.

Le rôle de l'arbitre final des affaires nationales de temps de guerre s'est avéré un fardeau trop lourd pour que le Kaiser soutienne. Comme la guerre a progressé, le Kaiser s'est fondé de plus en plus sur ses généraux pour le conseil, tellement qu'ensuite 1916 l'empire était unofficially devenu une dictature militaire. Wilhelm vacillated entre le defeatism et les rêves de la victoire et avait longtemps perdu toute l'autorité efficace quand l'effondrement de l'offensive allemande dedans tard 1918 fait lui évidemment nécessaire pour finir la guerre. Au moins à la fin il a apprécié la nécessité de capitulation et n'a pas insisté sur le fait que la nation allemande devrait saigner à la mort pour une cause de mort.

Modèles impériaux de
Kaiser Wilhelm II de l'Allemagne
Modèle de référence Sien Majesté Impériale
Modèle parlé Votre Majesté Impériale
Modèle alternatif Père

Abdication

Wilhelm était aux sièges sociaux impériaux d'armée dedans Station thermale, La Belgique, quand les soulèvements dedans Berlin l'a pris complètement par surprise. Révolte parmi les grades du Marine De Kaiserliche, la marine impériale, suivi sous peu ensuite. Après la manifestation de Révolution Allemande, Wilhelm n'a pas pu se décider si ne pas abdiquer. Jusqu'à ce point, il était confiant que même si il étaient obligés d'évacuer le trône allemand, il immobile maintiendrait le kingship prussien. L'unreality de cette réclamation a apparu quand, pour l'unité politique, L'abdication de Wilhelm comme Kaiser de l'empire et du roi allemands de la Prusse a été abruptement annoncée par Chancellor Prince Max de Baden sur Novembre 9, 1918. (prince Max lui-même sur quoi a démissionné dessus le même jour, juste après l'abdication.)

Officiers de Le Général Allemand Staff à la station thermale s'était assuré que les troupes marcheraient en arrière dans le bon ordre dessous Von Hindenburg De Paul'commande de s, mais ne combattrait pas pour Wilhelm contre la révolution sur l'avant à la maison. Le bout et l'appui le plus fort de la monarchie avaient été cassés, et Hindenburg finalement égal, lui-même un perpétuel royaliste, a été obligé (avec un certain embarras) de persuader le Kaiser pour renoncer à la couronne.

Très le jour suivant, Wilhelm est entré dans l'exil dans Pays Bas, ce qui était resté neutre tout au long de la guerre. Article 227 de Traité de Versailles expressément prévu la poursuite de Wilhelm "pour une offense suprême contre la moralité internationale et la sainteté des traités", mais La Reine Wilhelmina a refusé de l'extrader, en dépit des appels des alliés. Le Kaiser d'autrefois a arrangé la première fois dedans Amerongen, et alors a été plus tard équipé de petit château dans la municipalité de Doorn; il devait être sa maison pour le reste de sa vie.

Mariages et famille

Wilhelm et sa première épouse Augusta Viktoria
Sur Février 27, 1881, il s'est marié Augusta Viktoria, Duchesse du Schleswig-Holstein. Ils ont eu sept enfants :

Wilhelm était précédemment tombé amoureux de son cousin, Elisabeth, fille de sa tante Alice, écriture égale ses poésies d'amour. Mais, elle l'a trouvé intolérable ; Wilhelm a essayé d'imposer le sien volonté à chacun, et il a exigé Elisabeth soit toujours sur son côté. Bien qu'elle l'ait rejeté, en tant que vieil homme, il a admis qu'il ne l'a jamais oubliée.

En dépit quels sentiments prolongés il a pu avoir pris pour Elisabeth, La mort d'Augusta dessus Avril 11, 1921 dévasté lui. Il est venu moins qu'une année après leur fils, Joachim, commis suicide, incapable d'accepter son sort après l'abdication et l'échec de son mariage à Marie-Auguste de Anhalt.

Janvier suivant, Wilhelm a reçu une salutation d'anniversaire d'un fils de von Schönaich-Carolath de prince Johann Georg. Il a invité le garçon et sa mère, Hermine, fille de prince Henry XXII de Reuss et un descendant de William le conquérant, à Doorn. Pris par sa beauté et ravi par sa compagnie, il l'a épousée dessus Novembre 9, 1922 au-dessus des objections de ses enfants. La fille de Hermine, Henriette, le fils de Joachim marié, Karl Franz Josef, sur Octobre 5, 1940. Ils ont divorcé en 1946.

Wilhelm a été impliqué de façon ou d'autre dans le scandale de son aide et ami, Zu Eulenburg-Hertefeld de prince de Philipp, ce qui a indiqué des activités homosexuelles en cercle intérieur du Kaiser ( Durcissez-Eulenburg L'Affaire). Bismarck, entre d'autres, suggéré qu'il ait y eu un rapport inadéquat entre les deux hommes.

La vie après 1918

Dans 1922 le Kaiser a édité ses mémoires, maintien du fait qu'il n'était pas coupable de favoriser la grande guerre. Pendant les vingt années restantes de sa vie, il a régulièrement amusé des invités et s'est maintenu mis à jour sur des événements dans l'Europe.

Wilhelm a apparemment hébergé les espoirs qui Nazis rétablirait la monarchie (aussi longtemps que son chef, Adolf Hitler, était disposé à amuser tels), mais quand ceci ne s'est pas produit, son avis de Hitler est devenu très bas, pourtant admiré ses capacités pour soulever l'Allemagne hors de sa situation économique et politique désolée alors.

Après la conquête allemande du Pays Bas dans 1940, Wilhelm s'est retiré complètement de la vie publique. Il est mort de embolisme pulmonaire dans Doorn, Pays Bas sur Juin 5, 1941 avec les soldats allemands aux portes de son domaine. Il est enterré dedans Huis Doorn. Hitler lui a accordé un petit enterrement militaire, quel inclus Von Mackensen D'Août et Rupprecht de la Bavière, avec quelques autres conseillers militaires. La demande de Wilhelm qui svastika et l'autre régalia Nazi ne pas être montré aux rites finals a été ignoré.

Trivia

Kaiser Wilhelm II
Kaiser Wilhelm II
  • Wilhelm, le premier petit-enfant de La Reine Victoria, était avec elle quand elle est morte.
  • Wilhelm a développé un penchant pour archéologie pendant ses vacances dessus Corfu, une passion qu'il a hébergée dans son exil. Il a également esquissé des plans pour les bâtiments et les cuirassés grands quand il s'est ennuyé, bien que les experts en matière de construction aient vu ses idées comme grandioses et impossibles. Une des plus grandes passions de Wilhelm était chasse, et il a mis en sac des milliers d'animaux, bête et oiseau. Tandis que dans l'exil, il a également développé un passe-temps des arbres réduisants. Pendant ses années dans Doorn, il a en grande partie déboisé son domaine.
  • On lui dit que Wilhelm, en dépit de sa grande aversion pour Hitler, a exprimé une certaine admiration réservée pour le chef Nazi pour apporter l'Allemagne hors de son état politique et économique désespéré, aussi bien que ses victoires militaires à travers l'Europe. Par exemple, quand Paris est tombé au Wehrmacht dans 1940, le Kaiser a envoyé une note de félicitations à Hitler. À un point il a même accueilli de principaux Nazis comme Hermann Göring, mais leur disposition vers l'ancien Kaiser est demeurée, en tant que toujours, un d'impassivity.
  • Wilhelm a possédé une vaste collection d'uniformes et de costumes. Il a porté les différents pour chaque occasion, souvent 4 ou plus un jour. Par exemple, en mangeant pudding de prune il s'habillerait en tant qu'amiral britannique.
  • Wilhelm a eu son palais d'été dedans Stuttgart. Quand dans la résidence, il a tenu un défilé chaque dimanche à midi. Dans la pleine robe de militaires, le Kaiser, ses officiers et cavalerie, marché à travers la rue principale ; le townsfolk ont été encouragés à être présents.
  • L'empereur a aimé toutes les choses norvégiennes. Il a souvent passé ses vacances d'été sur son yacht, croisière La Norvège'côte de s. Quand la ville de Ålesund a été démoli par un grand feu dedans 1904, il a surveillé et partiel-a financé sa restauration dedans jugendstil architecture.
  • Wilhelm a payé un sarcophage de marbre pour Saladin. Bien qu'il soit dans Mosquée D'Umayyad dans Damas, à côté du vieux tombeau, Saladin n'est pas interred dans lui, mais reste dans son cercueil en bois original.
  • Wilhelm a apprécié la musique de Richard Wagner-- >Damascus<>-->, à côté du vieux tombeau, Saladin n'est pas interred dans lui, mais reste dans son cercueil en bois original.<><> Wilhelm a apprécié la musique de <>-- >Richard Wagner<>-->, et bien que son patronage le compositeur et à lui <>Festival De Bayreuth<> n'a jamais approché les niveaux fanatiques de <>Ludwig II<>, le klaxon de la première automobile du Kaiser a joué Heda de Donner "! Heda ! Hedo !" <>motif<> de <>-- >Das Rheingold<>-->.<><><><> Par la Reine Victoria, Wilhelm était un premier cousin à beaucoup des chefs couronnés de l'Europe avec qui il est allé faire la guerre, le plus notamment de George V de la Grande-Bretagne et Nicholas II de la Russie. Chacun des rai trois <>-- >English<>--> et appelé Georgie, Willy et Nicky respectivement.<><>Littérature<>
<> Ludwig, Emil. <>Wilhelm Hohenzollern : Le bout du Kaisers.<> New York : Pression D'Ames, 1970.


<> Macdonogh, Giles. <>Le Dernier Kaiser : La vie de Wilhelm II.<> New York : Rue. La Pression De Martin, 2001.

<> Röhl, John C.G. <>La Monarchie Personnelle Du Kaiser, 1888-1900.<> Pression D'Université De Cambridge, Août 2004.
  • <> <>Manchester, William<> <>Les bras de Krupp 1587-1968<> Peu, Brun, <>-- >1968<>-->. <>ISBN 0-316-52940-0<> (ED 2003.)<><>
<>Liens externes<>

<> <>William de l'Allemagne<>; <>Stanley Shaw<>; 1913 ; <>-- >Project Gutenberg<>édition de -->.

<> <>Biographie de Wilhelm II<>




<>


 

  > Français > en.wikipedia.org (Traduit par ordinateur dans le Français)